Rudy SALLES nommé Vice-président de la Commission d’enquête sur l’autorisation d’émettre de la chaîne Numéro 23

ASSEMBLÉE NATIONALE

Mercredi 22 juin 2016

Rudy SALLES nommé Vice-président de la « Commission d’enquête sur les conditions d’octroi d’une autorisation d’émettre à la chaîne Numéro 23 et de sa vente ».

CSA Numéro 23 Commission enquête @rudysalles

Le 14 octobre 2015, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a décidé de retirer son autorisation d’émettre à la chaîne Numéro 23, à la suite de révélations de certains agissements liés à son octroi, le 3 juillet 2012. Cette décision a été annulée par décision d’un juge administratif du Conseil d’État, le 30 mars 2016.

Le CSA garant des règles et des procédures a été désavoué. La Représentation nationale soucieuse du respect de celles-ci qui ont pour objet notamment d’assurer une pluralité des opérateurs dans le respect de l’utilité publique, a décidé de créer une commission d’enquête parlementaire.
Dans sa séance du mardi 21 juin 2016, la commission d’enquête sur « les conditions d’octroi d’une autorisation d’émettre à la chaîne Numéro 23 et de sa vente », présidée par Christian KERT (LR) a nommé Rudy SALLES (UDI) en tant que Vice-président de celle-ci.

Le Député niçois réagit : «  le rôle d’un député ne se limite pas à sa fonction de législateur. Il intervient aussi a posteriori de certaines actions, de certains faits touchant de près ou de loin une action publique au sens large. Ce contrôle se réalise au sein d’une Commission d’enquête. Cet outil parlementaire a pour objectif aujourd’hui de faire la transparence sur le dossier de la chaîne Numéro 23. Ma fonction de Vice-président s’exprimera autour de 3 approches :

  • d’analyser les circonstances précises dans lesquelles une autorisation d’émettre a été octroyée à la société Diversité TV France pour diffuser la chaîne Numéro 23,
  • de vérifier les contrôles mis en œuvre envers la société titulaire de l’autorisation pour vérifier le respect des engagements qu’elle a souscrits notamment dans ses démarches et dans la convention signée avec le CSA,
  • d’apprécier les conditions dans lesquelles ont évolué l’actionnariat et le contrôle de la société titulaire de l’autorisation, ainsi que les moyens et les actions mis en œuvre par le CSA dans ce cadre.

Au final, notre travail devra faire la lumière sur tous les éléments de ce dossier. Le travail du CSA sera bien entendu étudié et évalué. L’objectif ne sera pas d’organiser une chasse aux sorcières mais une chasse aux dysfonctionnements : ceux précisément qui ont conduit un juge administratif à annuler cette décision du CSA. »

 

Motiver les élèves en décrochage scolaire par une prime à l’école Buissonnière de 1000€ !

COMMUNIQUÉ

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT

Mercredi 15 juin 2016

Rudy SALLES : « Motiver les élèves en décrochage scolaire par une prime à l’école Buissonnière de 1000€ ! »

AN QAG décrochage scolaire @rudysalles

Rudy SALLES porte-parole du Groupe UDI à l’Assemblée nationale a interrogé Mme Najat VALLAUD BELKACEM lors de la traditionnelle séance de Questions au Gouvernement.Après avoir fait un état des lieux sur les échecs répétés de ce gouvernement en matière de réformes scolaires, le député niçois a abordé l’objet de son intervention auprès de la Ministre : la prime de 1000€ accordée aux élèves bousiers en cas de décrochage scolaire (après 6 mois continus).

Pour Rudy SALLES, ce dispositif est « une prime à l’école buissonnière. Sans responsabilisation, sans suivi, ni personnel encadrant, le Gouvernement va encourager le décrochage des jeunes les plus faibles à sortir du système scolaire, à la marginalisation… Prenons l’exemple de deux élèves en situation scolaire difficile, suivant une même formation : si l’un des deux décide de s’arrêter pendant 6 mois, il bénéficiera d’une prime de 1 000€ alors que l’autre qui se sera accroché à ses difficultés scolaires n’aura rien !! Telle est la vision personnelle du « mérite » selon la Ministre.

Une lutte efficace contre le décrochage devra passer par des actions de prévention sérieuses et un accompagnement dès l’école primaire, en assurant notamment la maîtrise de la lecture et l’écriture pour tous. L’apprentissage du français doit être prioritaire à celui d’une autre langue, surtout si cette dernière renforcerait un sentiment communautariste.

Rudy SALLES conclut : « Avec un ton léger frisant l’insolence, la Ministre de l’éducation s’est refermée sur ses dogmes et ses idéologies de saupoudrages tous azimuts. L’excellence républicaine, l’exigence et le mérite sont pour elle des concepts désuets. Pour moi, au contraire, ces valeurs sont le socle commun de notre société. 
Ainsi, je condamne avec force cette approche irresponsable qui ne va pas dans le sens ni de la responsabilisation de ces jeunes ni dans celui d’une meilleure intégration professionnelle. »

Mon intervention en vidéo :

Attentat à Tel-Aviv : le terrorisme n’a ni de pays, ni de religion ni d’humanité !

COMMUNIQUÉ

Jeudi 9 juin 2016

Attentat à Tel-Aviv

Rudy Salles : « le terrorisme n’a ni de pays, ni de religion ni d’humanité ! »

#TelAviv @rudysalles #Soutien Tel-Aviv

Hier soir, deux palestiniens de Hebron ont commis un énième acte de barbarie sur la terrasse d’un café de Tel-Aviv. Ce matin, le bilan s’alourdit à 4 morts et 5 blessés.

Le député niçois, Président de France-Israël Nice Côte d’Azur réagit : « en ouvrant le feu sur les clients d’une terrasse, cet acte odieux ravive notre 13 novembre qui paraît un peu éloigné voire oublié chez nous.

Plus que jamais nous devons rester tous solidaires et soudés face à cet ennemi sans foi ni loi qui tue n’importe qui, pour n’importe quoi. Ce devoir de solidarité nous devons, nous français, le témoigner à l’image de celui exprimé par les habitants de Tel-Aviv, le 13 novembre.

Ce matin, j’ai une pensée très forte de soutien pour les victimes, les familles et nos amis de Tel-Aviv. »

Notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !

COMMUNIQUÉ

Mardi 7 juin 2016

Mosquée En Nour : décision du Tribunal administratif

Rudy SALLES :” notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !”

eco-vallee-original.500Rudy SALLES s’oppose totalement à l’ouverture d’un lieu de culte – quelle que soit la religion – au sein de l’Eco-Vallée et soutient la position de Christian ESTROSI : “En ma qualité d’adjoint aux relations internationales, je sollicite les grandes entreprises pour venir s’installer au cœur de l’Opération d’Intérêt National. La décision du tribunal administratif pourrait avoir pour conséquence de compromettre le projet Eco-Vallée porteur d’avenir et créateur d’emplois pour Nice et la Côte d’Azur” souligne Rudy SALLES.

Rudy SALLES s’insurge contre quelques réactions politiciennes qui n’ont aucun sens de l’intérêt général et qui cherchent sans relâche à affaiblir et ternir l’image de Nice :”certains mauvais esprits y voient une guerre de religion, moi j’y vois une bataille pour l’innovation et  l’emploi ! Un établissement religieux, quelle que soit la nature de son culte, n’a rien à faire dans ce territoire à enjeux !

Il espère que le bons sens triomphera et que les propositions raisonnables et responsables du Maire de Nice l’emporteront sur des considérations insensées et dangereuses pour l’avenir de Nice.

Car-permanence – Quartier Libération – Vendredi 20 mai 2016

Car Permanence Libération rudysalles.frRetrouvez-moi dans mon car-permanence, vendredi matin, de 9h30 à 11h30.

Pour optimiser votre accueil et pour toute éventuelle question, je vous invite à contacter ma permanence au 04 93 80 35 00.

L’AFP devrait rééquilibrer son traitement de l’information au Moyen-Orient

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 11 mai 2016

Assemblée nationale – Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation

Audition de M. Emmanuel HOOG, Président de l’Agence France Presse (AFP)

Rudy SALLES @UDI_off #DirectAN

Ce matin, en Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, Rudy SALLES est intervenu lors de l’audition de M. Emmanuel HOOG, Président de l’Agence France Presse (AFP).

Tout d’abord, il a évoqué la situation financière de l’agence. En effet, l’AFP ne peut envisager tout projet d’évolution sans avoir un financement stable et viable. Le gouvernement a décidé d’aller dans ce sens en renforçant les crédits obligatoires à tout investissement.

Dans cette droite lignée, le porte-parole du Groupe UDI a évoqué la mutation nécessaire de l’AFP vers les nouvelles technologies, notamment celle exploitant les vidéos en ligne. Ce virage numérique a été confirmé et abordé comme un axe prioritaire de développement majeur de l’agence, soucieuse de pouvoir s’adapter notamment aux formats liés aux réseaux sociaux.

En toute logique, Rudy SALLES a interrogé M. HOOG sur l’implication de l’AFP dans la mise ne place de la chaîne d’information publique. Toute approche de mutualisation pourrait apparaitre pertinente entre ces deux entités.

Enfin, le Député niçois, Vice-président du Groupe d’amitié France-Israël a attiré l’attention de M. HOOG sur la différence de traitement de l’information au Proche-Orient entre les Territoires palestiniens et Israël, au détriment de ce dernier pays : “Certes l’AFP est la première agence du monde arabe, mais j’aimerais que le traitement de l’information soit rééquilibré dans cette région“.

Vidéo de l’intervention :

Visite des locaux de la Bibliothèque Sonore

A l’invitation du Docteur Catherine SULTAN et de Monsieur Pierre GRANGIER, Président, je me suis rendu dans les locaux de la Bibliothèque Sonore de Nice. Cette association, reconnue d’utilité publique depuis 1977, est l’une des 120 Bibliothèques Sonores de France. Les bénévoles qui la composent œuvrent sans compter pour permettre aux déficients visuels, ainsi qu’à certaines catégories d’handicapés moteurs, de connaître les plaisirs de la lecture en mettant gratuitement à leur disposition des livres et revues enregistrés sur supports numériques envoyés directement au domicile des utilisateurs.

C’est ce travail extraordinaire que je suis particulièrement heureux d’avoir pu soutenir par le biais d’une subvention dans le cadre de ma réserve parlementaire.

Bravo à cette équipe humaniste, dynamique et motivée !

IMG_2945

 

Face à l’antisémitisme d’aujourd’hui, cultivons encore plus le devoir de mémoire !

500 47122_08COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 20 avril 2016

Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

Engagement renouvelé dans le combat contre l’antisémitisme en Europe

Les travaux de l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe ont concerné aujourd’hui la relance du combat contre l’antisémitisme en Europe. Rudy SALLES fortement engagé dans ce combat depuis longtemps et Président de l’Association France Israël Nice Côte d’Azur est intervenu à la tribune du Parlement.

Il a évoqué tout d’abord un constat inquiétant et malheureusement inacceptable : “non l’antisémitisme n’est pas mort après l’Holocauste. Il a muté et touche la moitié des actes xénophobes en France depuis 15 ans.          

Face à ce constat, l’Europe et la France doivent réagir. Ainsi, je soutiens les propositions du Rapport de mon homologue letton, Boriss Cilevičs, comme la promotion du dialogue entre responsables politiques et responsables religieux, l’importance de perpétuer la mémoire de l’Holocauste notamment dans les programmes scolaires et le rôle actif que les parlementaires peuvent jouer dans la prévention de l’antisémitisme.


A titre personnel, notamment face à l’affaire du boycott des produits israéliens, une stigmatisation honteuse rejetée par le Gouvernement français, je formule aussi le vœu que la Cour européenne des droits de l’homme, qui en a été saisie, ne donne pas raison aux défenseurs d’une forme particulièrement sournoise et pernicieuse d’antisémitisme.

De surcroît, la connaissance de ces actes doit faire l’objet d’une meilleure collecte de données dont notamment sur Internet. Dans cet univers dématérialisé, à l’image de la lutte anti-terroriste, il faudra rapidement adapter une surveillance et un bannissement de ce type d’actes haineux ou révisionnistes.

Vidéo de l’intervention :

La Ville de Nice soutient les Philippines

C’est dans le cadre des 40 ans de jumelage avec Manille que Rudy SALLES, Adjoint au Maire délégué au Tourisme et aux Relations Internationales, la Ville de Nice et l’association ULIS, présidée par Patrick VILLARDRY, ont souhaité exprimer leur solidarité avec les Philippines, en présentant l’ambulance médicalisée qui sera offerte aux pompiers de Manille.

Cet l’archipel subit régulièrement des typhons, tremblements de terre et périodes de sécheresse. La puissance de ces catastrophes naturelles frappe un peuple qui, avec beaucoup de courage, se relève après chaque épreuve. Manille, pourtant troisième plus grande agglomération du monde, ne dispose pas des moyens nécessaires pour non seulement venir en aide aux victimes d’incendies mais également faire face à d’importants déplacements de populations à l’approche de typhons ou suite à des tremblements de terre.

Une initiative niçoise qui saura redonner de l’espoir à des populations particulièrement vulnérables.

2016.04.19 NM 500 Ambullance ULIS Philippinescliquez sur la photo pour lire l’article.

 

Non à la Mosquée En-Nour, oui à une crèche, oui à l’Éco-Vallée !

non mosquée

Depuis de nombreux mois, Rudy Salles dénonce le projet d’installation de la Mosquée En-Nour au cœur de l’éco-vallée. Le positionnement récent et équivoque du Préfet a fait renaître ce dossier de ses cendres.

Rudy Salles réagit « Dans le cadre de ses nombreuses actions et prises de positions courageuses, je soutiens l’action du Maire de Nice, Christian ESTROSI qui se bat au quotidien contre l’inacceptable.

L’inacceptable, car nous n’avons aucun élément sur le financement étranger et opaque de cet établissement.

L’inacceptable, car nous n’avons jamais eu de garanties sur les objectifs cultuels de cette mosquée. Dans la période trouble que nous traversons, nous devons rester attentifs à la mise en place d’approches islamistes ou extrémistes.

L’inacceptable car, enfin et surtout, nous ne pouvons pas tolérer l’installation de ce genre d’établissements au sein même de notre opération d’Intérêt national, Éco-vallée !

Ce territoire à enjeux doit s’inscrire à moyen et long terme, dans une politique de forte attractivité économique. Comment rassurer les acteurs internationaux et qualitatifs de ce secteur avec une Mosquée En-Nour à deux pas du siège d’IBM ? Les risques sont trop importants pour que le sujet soit traité à la légère.

A l’image des 6000 internautes, j’ai décidé de signer la pétition. Je demande à tous les niçois de se mobiliser et d’en faire de même.

Pour cela, il vous suffit d’aller sur le site : http://www.nonalamosquee.fr