Politique de santé mentale : l’ARS Paca a perdu la tête !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 14 Décembre 2016

Séance de Questions orales sans débat (QOSD) –
question no 1581, relative à la situation de l’hôpital psychiatrique Sainte-Marie à Nice

Rudy SALLES : “Politique de santé mentale : l’ARS Paca a perdu la tête !

AN question Hôpital Sainte-MarieRudy SALLES a interrogé ce hier matin la Ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol TOURAINE sur la situation préoccupante de l’hôpital psychiatrique Sainte-Marie.

Le Député niçois précise: «  Depuis des mois je me bats face à la décision dangereuse prise par la Direction générale de l’Agence régionale de santé de la région PACA (ARS PACA) qui allait entraîner de graves conséquences pour le seul établissement psychiatrique de notre département : 300 à 400 emplois supprimés, une qualité de soin dépréciée, une viabilité économique en danger pour cet établissement vieux de 150 ans, des structures très coûteuses à mettre en place dans les CHU encore inadaptés, un personnel très expérimenté et sous pression livré à des décisions budgétaires voire arithmétiques incohérentes sur le terrain, etc.

D’une façon exemplaire, nous avons travaillé main dans la main avec la direction, l’intersyndicale et le personnel de l’Hôpital Sainte-Marie pour défendre une exigence en matière de soin, d’accueil pour les patients et de conditions de travail pour les salariés.

Aujourd’hui, le Gouvernement par le biais de la réponse de Mme BOISTARD* est allé dans notre sens en revoyant sa copie et en proposant un audit complet sur les conséquences de ce redécoupage sur cet établissement et au sens large sur la qualité et l’efficacité des services proposés en matière de santé mentale.

Les certitudes de l’ARS se sont transformées en inquiétude pour le Gouvernement qui a mandaté l’Inspection générale des Affaires sociales (IGAS) pour réaliser un audit complet sur les conséquences réelles de ce redécoupage.

Je suis heureux de cette nouvelle orientation. Néanmoins, je resterai très attentif aux suites données à ce dossier sensible, au respect du maintien des soins qualitatifs apportés aux personnes et à l’amélioration des conditions de travail d’un personnel particulièrement méritant. A ce sujet, avec la fin de cette menace, je souhaite que la procédure de reconstruction de l’établissement sur site lancée par le Directeur de Sainte-Marie, M. Philip VROUVAKIS, puisse enfin aboutir. »

*Pascale BOISTARD,  Secrétaire d’État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie

La vidéo de son intervention :

Car-permanence – Quartier Nice-Nord – Samedi 17 septembre 2016

2016-09-17-rs-fontaine-du-temple-500Retrouvez-moi dans mon car-permanence, samedi matin, de 11h30 à 13h00.

Pour optimiser votre accueil et pour toute éventuelle question, je vous invite à contacter ma permanence au 04 93 80 35 00.

CQUÉ – Attentat à Nice du 14 juillet

je suis Nice

ATTENTAT À NICE

Vendredi 15 juillet 2016

Rudy SALLES :”François Hollande avait à choisir entre la guerre et l’inaction ; il a choisi l’inaction et nous avons la guerre.

Sa réaction : “hier soir, une barbarie aveugle et sans nom a frappé Nice, ma ville. Après avoir assisté aux feux d’artifices, j’ai connu une scène de panique, de guerre et de chaos. J’ai été véritablement choqué. Choqué par une volonté inhumaine de tuer un maximum de personnes, choqué par la terreur qui a envahi une foule immense et innocente, choqué par les parents, les frères, les sœurs ou les amis qui recherchaient leurs proches disparus. Durant la nuit, je suis revenu avec Bernard CAZENEUVE et Christian ESTROSI sur les lieux de ce massacre. J’ai eu l’impression de découvrir un véritable champ de bataille, entre les morts, les blessés et les gens traumatisés. Seules les poussettes, les vélos d’enfants nous rappelaient tragiquement que ce périmètre n’était pas fréquenté par des soldats mais par des familles entières.

Comment ne pas imaginer être à la place de ces gens, de ces victimes, de ces familles ? Je leur adresse avec beaucoup d’émotions mes pensées les plus fortes et les plus réconfortantes.

Hier soir, Nice a saigné, Aujourd’hui Nice est triste et en colère. Une colère à vif et sourde liée à une incompréhension collective : combien faudra-t-il de morts pour que notre Gouvernement agisse !
Face à cet énième massacre organisé, ce Gouvernement aux « réactions éphémères » apparaît comme un bateau ivre dont le capitaine a quitté depuis très longtemps la barre. Nous sommes en situation de guerre contre un terrorisme qui n’a aucune limite, qui tue, qui écrase des enfants et des femmes enceintes à la volée.

Dans un contexte d’État d’urgence, les « actions » du Gouvernement ne sont toujours pas à la hauteur. Les revirements sur la déchéance de nationalité, les choix sécuritaires non assumés, inadaptés ou voire inexistants et enfin, les rivalités médiatisés aux teintes présidentielles ne font et ne feront pas de cet exécutif, un gouvernement de guerre.

François Hollande avait à choisir entre la guerre et l’inaction ; il a choisi l’inaction et nous avons la guerre.

Aujourd’hui, nos forces de l’ordre fatiguées et incomprises sont à bout. Elles sont admirables. Nous devons les soutenir, et répondre à leurs attentes. L’État d’urgence permet de mettre en place des décisions rapides, efficaces et attendues par tous. Nous avons été attaqués hier, 14 juillet 2016, jour de fête nationale, le symbole de la révolution française, qu’attend le Gouvernement pour incarner cet héritage républicain ?

Car-permanence – Quartier Libération – Vendredi 24 juin 2016

Car permance - Libération vendredi 24 juin 2016

Retrouvez-moi dans mon car-permanence, vendredi matin, de 10h30 à 12h30.

Pour optimiser votre accueil et pour toute éventuelle question, je vous invite à contacter ma permanence au 04 93 80 35 00.

Notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !

COMMUNIQUÉ

Mardi 7 juin 2016

Mosquée En Nour : décision du Tribunal administratif

Rudy SALLES :” notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !”

eco-vallee-original.500Rudy SALLES s’oppose totalement à l’ouverture d’un lieu de culte – quelle que soit la religion – au sein de l’Eco-Vallée et soutient la position de Christian ESTROSI : “En ma qualité d’adjoint aux relations internationales, je sollicite les grandes entreprises pour venir s’installer au cœur de l’Opération d’Intérêt National. La décision du tribunal administratif pourrait avoir pour conséquence de compromettre le projet Eco-Vallée porteur d’avenir et créateur d’emplois pour Nice et la Côte d’Azur” souligne Rudy SALLES.

Rudy SALLES s’insurge contre quelques réactions politiciennes qui n’ont aucun sens de l’intérêt général et qui cherchent sans relâche à affaiblir et ternir l’image de Nice :”certains mauvais esprits y voient une guerre de religion, moi j’y vois une bataille pour l’innovation et  l’emploi ! Un établissement religieux, quelle que soit la nature de son culte, n’a rien à faire dans ce territoire à enjeux !

Il espère que le bons sens triomphera et que les propositions raisonnables et responsables du Maire de Nice l’emporteront sur des considérations insensées et dangereuses pour l’avenir de Nice.

Examen proposition de résolution européenne sur la protection du droit d’auteur dans l’Union européenne

Harmonisation droits auteur Europe

Je suis intervenu en Commission des Affaires culturelles sur le rapport “Reda” qui concerne la mise en œuvre de la directive de 2001 sur l’harmonisation de certains aspects du droit d’auteur et des droits voisins dans la société de l’information, dans l’Union européenne. Ce document propose d’ouvrir une vaste révision du cadre européen du droit d’auteur, perçu comme un obstacle à la constitution d’un « marché numérique européen unique ».

Le vidéo de mon intervention :

Car-permanence – Quartier Libération – Vendredi 20 mai 2016

Car Permanence Libération rudysalles.frRetrouvez-moi dans mon car-permanence, vendredi matin, de 9h30 à 11h30.

Pour optimiser votre accueil et pour toute éventuelle question, je vous invite à contacter ma permanence au 04 93 80 35 00.

Visite des locaux de la Bibliothèque Sonore

A l’invitation du Docteur Catherine SULTAN et de Monsieur Pierre GRANGIER, Président, je me suis rendu dans les locaux de la Bibliothèque Sonore de Nice. Cette association, reconnue d’utilité publique depuis 1977, est l’une des 120 Bibliothèques Sonores de France. Les bénévoles qui la composent œuvrent sans compter pour permettre aux déficients visuels, ainsi qu’à certaines catégories d’handicapés moteurs, de connaître les plaisirs de la lecture en mettant gratuitement à leur disposition des livres et revues enregistrés sur supports numériques envoyés directement au domicile des utilisateurs.

C’est ce travail extraordinaire que je suis particulièrement heureux d’avoir pu soutenir par le biais d’une subvention dans le cadre de ma réserve parlementaire.

Bravo à cette équipe humaniste, dynamique et motivée !

IMG_2945

 

La Ville de Nice soutient les Philippines

C’est dans le cadre des 40 ans de jumelage avec Manille que Rudy SALLES, Adjoint au Maire délégué au Tourisme et aux Relations Internationales, la Ville de Nice et l’association ULIS, présidée par Patrick VILLARDRY, ont souhaité exprimer leur solidarité avec les Philippines, en présentant l’ambulance médicalisée qui sera offerte aux pompiers de Manille.

Cet l’archipel subit régulièrement des typhons, tremblements de terre et périodes de sécheresse. La puissance de ces catastrophes naturelles frappe un peuple qui, avec beaucoup de courage, se relève après chaque épreuve. Manille, pourtant troisième plus grande agglomération du monde, ne dispose pas des moyens nécessaires pour non seulement venir en aide aux victimes d’incendies mais également faire face à d’importants déplacements de populations à l’approche de typhons ou suite à des tremblements de terre.

Une initiative niçoise qui saura redonner de l’espoir à des populations particulièrement vulnérables.

2016.04.19 NM 500 Ambullance ULIS Philippinescliquez sur la photo pour lire l’article.