Mission parlementaire en Hongrie sur la situation migratoire en Europe

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mardi 24 janvier 2017

Rudy Salles: “Le contrôle des frontières extérieures de l’Europe est une nécessité absolue.

Rudy Salles, Président du Groupe d’Amitié Parlementaire France Hongrie à L’Assemblée nationale a été enquêter sur la frontière avec la Serbie la situation migratoire. Il était accompagné de Mme Odile Saugue, Députée du Puy de Dôme (PS) et de Messieurs Lionel Tardy Député de Haute Savoie et Michel Herbillon Député du Val de Marne ( tous deux LR).

L’objet de la mission était de se rendre sur la frontière entre la Hongrie et la Serbie qui a été en 2015 l’un des points d’accès les plus importants en Europe pour les migrants en provenance du Moyen Orient. En effet, ce sont près de 400.000 migrants qui ont franchi illégalement la frontière Hongroise en 3 mois, pour entrer dans la zone Schengen avec pour objectif de poursuivre leur route vers l’Allemagne, la Scandinavie et la France.

Face à ce flux ingérable pour les services de police hongrois, créant des tensions explosives, les autorités de ce Pays ont décidé de réaliser sur près de 200km et en moins de trois mois une barrière de sécurité obligeant les migrants à se diriger vers les postes de contrôle afin que les frontières ne puissent plus être franchies illégalement. Depuis lors la source migratoire passant par la Hongrie s’est tarie.

Rudy Salles et ses collègues ont pu constater sur place de l’efficacité de la mesure: “les migrants en situation irrégulière sont refoulés, les candidats à l’asile politique sont accueillis, leurs demandes sont immédiatement examinées, l’ensemble des camions sont passés au scanner et systématiquement fouillés.

Pour le Député des Alpes Maritimes “la Hongrie a agi en responsabilité en appliquant à la lettre les règles de l’Union Européenne“. Il regrette les réactions “faussement humanistes de ceux qui préfèrent le concept d’Europe Passoire, laissant croire aux migrants qu’ils pourront vivre décemment en Europe“. Rudy Salles et ses collègues ont pu vérifier sur place que les procédures de droit ainsi que les principes humanitaires étaient respectés.

Pour le Député niçois, “on ne peut pas adopter des règles et accepter qu’on les transgresse. Le contrôle des frontières extérieures de l’Europe est une nécessité absolue, le renforcement des contrôles est une exigence non négociable surtout dans le contexte que nous traversons. Cette frontière est la première ligne du front antiterroriste en Europe“.


Rudy SALLES s’engage dans la campagne de la Primaire ouverte de la Droite et du Centre !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Lundi 3 octobre 2016

Primaire ouverte de la Droite et du Centre

Rudy SALLES s’engage dans la campagne de la Primaire ouverte de la Droite et du Centre !
avec Nicolas Sarkozy

Les 20 et 27 novembre prochains se dérouleront les deux tours de la « Primaire ouverte de la Droite et du Centre ». Les sept candidats sont aujourd’hui connus. Aucun n’est issu d’un parti du Centre.

Face à cette situation, de nombreux élus et militants centristes souhaitent participer à ce scrutin pour défendre leurs idées, leurs valeurs et leurs convictions. Après avoir fait le tour des cadres centristes de la région, Rudy SALLES a décidé de prendre une part active dans cette campagne.

Rudy SALLES : “Depuis de nombreuses années, j’ai été favorable à une primaire de la Droite et du Centre. D’ailleurs, comment aurions-nous pu aborder la prochaine élection présidentielle sans cette étape démocratique nécessaire, devenue obligatoire compte tenu des risques politiques encourus et de l’urgence de redresser la France.

Aujourd’hui, sans candidat de l’UDI, sans candidat du Nouveau Centre, j’ai décidé de participer activement à la « primaire ouverte de la Droite et du Centre ».  Pour cela, à l’issue d’une réflexion  avec les cadres régionaux de mon parti, mais aussi personnelle, j’ai décidé de soutenir le seul candidat qui est en mesure de répondre efficacement à l’état d’urgence que nous traversons et au besoin absolu de réformes pour redresser la France. Élu niçois, la sécurité est devenue encore plus, une priorité absolue depuis le 14 juillet.

Pour cela, j’ai décidé de soutenir le candidat Nicolas SARKOZY lors de cette primaire.

Récemment, j’ai déjà pu m’entretenir avec lui pour exposer un certains nombres de points incontournables à la définition d’un projet présidentiel compatible avec nos idées centristes.

Dès lors, je compte prendre toutes mes responsabilités dans cette campagne pour enrichir ce projet politique, défendre nos valeurs et construire avec Nicolas SARKOZY, un véritable avenir à notre pays.

Motiver les élèves en décrochage scolaire par une prime à l’école Buissonnière de 1000€ !

COMMUNIQUÉ

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT

Mercredi 15 juin 2016

Rudy SALLES : « Motiver les élèves en décrochage scolaire par une prime à l’école Buissonnière de 1000€ ! »

AN QAG décrochage scolaire @rudysalles

Rudy SALLES porte-parole du Groupe UDI à l’Assemblée nationale a interrogé Mme Najat VALLAUD BELKACEM lors de la traditionnelle séance de Questions au Gouvernement.Après avoir fait un état des lieux sur les échecs répétés de ce gouvernement en matière de réformes scolaires, le député niçois a abordé l’objet de son intervention auprès de la Ministre : la prime de 1000€ accordée aux élèves bousiers en cas de décrochage scolaire (après 6 mois continus).

Pour Rudy SALLES, ce dispositif est « une prime à l’école buissonnière. Sans responsabilisation, sans suivi, ni personnel encadrant, le Gouvernement va encourager le décrochage des jeunes les plus faibles à sortir du système scolaire, à la marginalisation… Prenons l’exemple de deux élèves en situation scolaire difficile, suivant une même formation : si l’un des deux décide de s’arrêter pendant 6 mois, il bénéficiera d’une prime de 1 000€ alors que l’autre qui se sera accroché à ses difficultés scolaires n’aura rien !! Telle est la vision personnelle du « mérite » selon la Ministre.

Une lutte efficace contre le décrochage devra passer par des actions de prévention sérieuses et un accompagnement dès l’école primaire, en assurant notamment la maîtrise de la lecture et l’écriture pour tous. L’apprentissage du français doit être prioritaire à celui d’une autre langue, surtout si cette dernière renforcerait un sentiment communautariste.

Rudy SALLES conclut : « Avec un ton léger frisant l’insolence, la Ministre de l’éducation s’est refermée sur ses dogmes et ses idéologies de saupoudrages tous azimuts. L’excellence républicaine, l’exigence et le mérite sont pour elle des concepts désuets. Pour moi, au contraire, ces valeurs sont le socle commun de notre société. 
Ainsi, je condamne avec force cette approche irresponsable qui ne va pas dans le sens ni de la responsabilisation de ces jeunes ni dans celui d’une meilleure intégration professionnelle. »

Mon intervention en vidéo :

Notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !

COMMUNIQUÉ

Mardi 7 juin 2016

Mosquée En Nour : décision du Tribunal administratif

Rudy SALLES :” notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !”

eco-vallee-original.500Rudy SALLES s’oppose totalement à l’ouverture d’un lieu de culte – quelle que soit la religion – au sein de l’Eco-Vallée et soutient la position de Christian ESTROSI : “En ma qualité d’adjoint aux relations internationales, je sollicite les grandes entreprises pour venir s’installer au cœur de l’Opération d’Intérêt National. La décision du tribunal administratif pourrait avoir pour conséquence de compromettre le projet Eco-Vallée porteur d’avenir et créateur d’emplois pour Nice et la Côte d’Azur” souligne Rudy SALLES.

Rudy SALLES s’insurge contre quelques réactions politiciennes qui n’ont aucun sens de l’intérêt général et qui cherchent sans relâche à affaiblir et ternir l’image de Nice :”certains mauvais esprits y voient une guerre de religion, moi j’y vois une bataille pour l’innovation et  l’emploi ! Un établissement religieux, quelle que soit la nature de son culte, n’a rien à faire dans ce territoire à enjeux !

Il espère que le bons sens triomphera et que les propositions raisonnables et responsables du Maire de Nice l’emporteront sur des considérations insensées et dangereuses pour l’avenir de Nice.

L’AFP devrait rééquilibrer son traitement de l’information au Moyen-Orient

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 11 mai 2016

Assemblée nationale – Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation

Audition de M. Emmanuel HOOG, Président de l’Agence France Presse (AFP)

Rudy SALLES @UDI_off #DirectAN

Ce matin, en Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, Rudy SALLES est intervenu lors de l’audition de M. Emmanuel HOOG, Président de l’Agence France Presse (AFP).

Tout d’abord, il a évoqué la situation financière de l’agence. En effet, l’AFP ne peut envisager tout projet d’évolution sans avoir un financement stable et viable. Le gouvernement a décidé d’aller dans ce sens en renforçant les crédits obligatoires à tout investissement.

Dans cette droite lignée, le porte-parole du Groupe UDI a évoqué la mutation nécessaire de l’AFP vers les nouvelles technologies, notamment celle exploitant les vidéos en ligne. Ce virage numérique a été confirmé et abordé comme un axe prioritaire de développement majeur de l’agence, soucieuse de pouvoir s’adapter notamment aux formats liés aux réseaux sociaux.

En toute logique, Rudy SALLES a interrogé M. HOOG sur l’implication de l’AFP dans la mise ne place de la chaîne d’information publique. Toute approche de mutualisation pourrait apparaitre pertinente entre ces deux entités.

Enfin, le Député niçois, Vice-président du Groupe d’amitié France-Israël a attiré l’attention de M. HOOG sur la différence de traitement de l’information au Proche-Orient entre les Territoires palestiniens et Israël, au détriment de ce dernier pays : “Certes l’AFP est la première agence du monde arabe, mais j’aimerais que le traitement de l’information soit rééquilibré dans cette région“.

Vidéo de l’intervention :

La Ville de Nice soutient les Philippines

C’est dans le cadre des 40 ans de jumelage avec Manille que Rudy SALLES, Adjoint au Maire délégué au Tourisme et aux Relations Internationales, la Ville de Nice et l’association ULIS, présidée par Patrick VILLARDRY, ont souhaité exprimer leur solidarité avec les Philippines, en présentant l’ambulance médicalisée qui sera offerte aux pompiers de Manille.

Cet l’archipel subit régulièrement des typhons, tremblements de terre et périodes de sécheresse. La puissance de ces catastrophes naturelles frappe un peuple qui, avec beaucoup de courage, se relève après chaque épreuve. Manille, pourtant troisième plus grande agglomération du monde, ne dispose pas des moyens nécessaires pour non seulement venir en aide aux victimes d’incendies mais également faire face à d’importants déplacements de populations à l’approche de typhons ou suite à des tremblements de terre.

Une initiative niçoise qui saura redonner de l’espoir à des populations particulièrement vulnérables.

2016.04.19 NM 500 Ambullance ULIS Philippinescliquez sur la photo pour lire l’article.

 

Non à la Mosquée En-Nour, oui à une crèche, oui à l’Éco-Vallée !

non mosquée

Depuis de nombreux mois, Rudy Salles dénonce le projet d’installation de la Mosquée En-Nour au cœur de l’éco-vallée. Le positionnement récent et équivoque du Préfet a fait renaître ce dossier de ses cendres.

Rudy Salles réagit « Dans le cadre de ses nombreuses actions et prises de positions courageuses, je soutiens l’action du Maire de Nice, Christian ESTROSI qui se bat au quotidien contre l’inacceptable.

L’inacceptable, car nous n’avons aucun élément sur le financement étranger et opaque de cet établissement.

L’inacceptable, car nous n’avons jamais eu de garanties sur les objectifs cultuels de cette mosquée. Dans la période trouble que nous traversons, nous devons rester attentifs à la mise en place d’approches islamistes ou extrémistes.

L’inacceptable car, enfin et surtout, nous ne pouvons pas tolérer l’installation de ce genre d’établissements au sein même de notre opération d’Intérêt national, Éco-vallée !

Ce territoire à enjeux doit s’inscrire à moyen et long terme, dans une politique de forte attractivité économique. Comment rassurer les acteurs internationaux et qualitatifs de ce secteur avec une Mosquée En-Nour à deux pas du siège d’IBM ? Les risques sont trop importants pour que le sujet soit traité à la légère.

A l’image des 6000 internautes, j’ai décidé de signer la pétition. Je demande à tous les niçois de se mobiliser et d’en faire de même.

Pour cela, il vous suffit d’aller sur le site : http://www.nonalamosquee.fr 

 

Cqué – le chaos dans les aéroports en grève devient une opportunité pour tout terroriste !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 23 mars 2016

Question au Gouvernement – QAG

Sécurité dans les aéroports lors des grèves

Orly Ouest dimanche dernier pendant la grève

Orly Ouest, dimanche dernier pendant la grève

Rudy SALLES « le chaos dans les aéroports en grève devient une opportunité pour tout terroriste ! »

Faisant suite aux attentats à Bruxelles, Rudy SALLES, Député des Alpes-Maritimes, a mis en garde le Gouvernement sur le risque encouru par les usagers des transports en commun, notamment aériens.

Voici l’intégralité de sa question : « Au nom du groupe UDI, je veux faire part de notre effroi face aux attentats terroristes de Bruxelles et adresser aux victimes nos sentiments de compassion et de solidarité. Plus que jamais le renforcement de la coopération Européenne s’impose pour faire face à ces lâches attaques qui veulent anéantir nos sociétés et leurs valeurs de liberté et d’humanisme.
Avant même les évènements de Bruxelles j’avais l’intention de vous interroger sur la sécurité dans nos aéroports notamment les jours de grève. En effet, je me suis trouvé, comme beaucoup de passagers, bloqué à l’aéroport d’Orly dimanche après-midi. Du fait de la grève des contrôleurs aériens, les passagers ne pouvaient pas entrer en salle d’embarquement et devaient attendre dans le hall jusqu’à ce que le départ de leur vol soit confirmé ou annulé. C’est ainsi qu’environ 500 personnes se trouvaient immobilisées les unes contre les autres pendant de longues heures. Cet état de fait m’a alors interrogé sur les risques d’attentats en pareille situation. C’est pourquoi, à État d’urgence exceptionnel, mesures d’urgences exceptionnelles, je crois que de tels rassemblements, dans les aéroports, les gares ferroviaires ou routières, sans contrôle, les jours de grèves devraient être mieux réglementés voire interdits à moins que le droit de grève lui-même ne doive être réexaminé quand la sécurité des personnes est en jeu. J’aimerais connaître votre position sur ce sujet. Je vous remercie. »
Pour Rudy Salles, la réponse faite par le Ministre des Transports, Alain VIDALIES est juste scandaleuse et dangereuse. Le Député niçois aurait préféré entendre le Ministre de l’intérieur, Bernard CAZENEUVE dont les responsabilités et les actions sont totalement indépendantes de l’influence des syndicats des transports… directement concernés par ce sujet.
Mal à l’aise, en balbutiant, Alain VIDALIES divise idéologiquement la portée de sa réponse en deux aspects : le Droit à la Sécurité et le Droit de grève. Il considère les deux sujets d’une façon indépendante. Or, nous vivons une guerre contre le terrorisme qui ne fait aucun distinguo entre ces deux aspects.
Rudy Salles : « La sémantique et l’idéologie développées par le Ministre le préservent d’un retour de bâton syndicaliste, mais ne nous protègeront jamais des bombes. Si ces actes odieux et barbares s’étaient déroulés à Orly, Roissy, Nice ou Marseille ce week-end en pleine grève, quelle aurait été alors la réponse du Ministre VIDALIES ?

Ma proposition était simple et responsable. Il ne s’agissait pas de faire disparaître le Droit de grève mais de le rendre plus transparent face à la menace de ces actes barbares. Obliger les grévistes a annoncé les numéros de vol ou de trains annulés en amont permettrait de limiter les déplacements et le phénomène dangereux de regroupement propice à tout acte terroriste. Dès lors, je ne compte pas limiter mon intervention à la réponse du Ministre des Transports. Je vais écrire très rapidement au Ministre de l’Intérieur, pour aborder avec lui ce problème et les solutions à y apporter dans les plus brefs délais. »

25e Journée du Livre politique – Prix des Députés : Toute l’immortalité de Jean D’Ormesson dans un livre !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 15 mars 2016

25e Journée du Livre Politique – Prix du Jury des Députés

Rudy SALLES « Toute l’immortalité de Jean D’Ormesson dans un livre ! »

300Jean D'Ormesson - je-dirai-malgre-tout-que-cette-vie-fut-belleSamedi dernier, l’Assemblée nationale et l’Association Lire la Politique organisaient la 25ème Journée du Livre Politique. A cette occasion, le Prix des Députés, présidé par Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale, a été décerné à Jean d’Ormesson pour “Je dirai malgré tout que cette vie fut belle”. Rudy Salles revient sur son expérience de membre du jury et commente son choix.

Sur la vingtaine d’ouvrages lus, le député niçois a eu un véritable coup de cœur, partagé par d’autres membres du Jury, sur le livre de l’Académicien Jean D’Ormesson.
Rudy Salles : « tout le monde connaît et reconnait le talent littéraire, le style de l’académicien Jean D’Ormesson. Cette traversée du XXe siècle autobiographique, qui n’en a pas le nom, est un roman-procès introspectif d’une impressionnante richesse, drôle, anecdotique et pittoresque.
Témoignage brillant teinté d’une immodestie délicieuse, le personnage de Jean D’Ormesson au regard pétillant et exquis m’a une nouvelle fois conquis.
Cet ouvrage a été un véritable moment de plaisir que le jury du Prix des Députés a voulu récompenser et faire partager. A lire absolument.»

Mes interventions sur la PPL visant à renforcer la liberté, l’indépendance et le pluralisme des médias

vlcsnap-2016-03-09-15h10m31s277Retrouvez mes interventions sur la Proposition de Loi visant à renforcer la liberté, l’indépendance et le pluralisme des médias.