Motiver les élèves en décrochage scolaire par une prime à l’école Buissonnière de 1000€ !

COMMUNIQUÉ

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT

Mercredi 15 juin 2016

Rudy SALLES : « Motiver les élèves en décrochage scolaire par une prime à l’école Buissonnière de 1000€ ! »

AN QAG décrochage scolaire @rudysalles

Rudy SALLES porte-parole du Groupe UDI à l’Assemblée nationale a interrogé Mme Najat VALLAUD BELKACEM lors de la traditionnelle séance de Questions au Gouvernement.Après avoir fait un état des lieux sur les échecs répétés de ce gouvernement en matière de réformes scolaires, le député niçois a abordé l’objet de son intervention auprès de la Ministre : la prime de 1000€ accordée aux élèves bousiers en cas de décrochage scolaire (après 6 mois continus).

Pour Rudy SALLES, ce dispositif est « une prime à l’école buissonnière. Sans responsabilisation, sans suivi, ni personnel encadrant, le Gouvernement va encourager le décrochage des jeunes les plus faibles à sortir du système scolaire, à la marginalisation… Prenons l’exemple de deux élèves en situation scolaire difficile, suivant une même formation : si l’un des deux décide de s’arrêter pendant 6 mois, il bénéficiera d’une prime de 1 000€ alors que l’autre qui se sera accroché à ses difficultés scolaires n’aura rien !! Telle est la vision personnelle du « mérite » selon la Ministre.

Une lutte efficace contre le décrochage devra passer par des actions de prévention sérieuses et un accompagnement dès l’école primaire, en assurant notamment la maîtrise de la lecture et l’écriture pour tous. L’apprentissage du français doit être prioritaire à celui d’une autre langue, surtout si cette dernière renforcerait un sentiment communautariste.

Rudy SALLES conclut : « Avec un ton léger frisant l’insolence, la Ministre de l’éducation s’est refermée sur ses dogmes et ses idéologies de saupoudrages tous azimuts. L’excellence républicaine, l’exigence et le mérite sont pour elle des concepts désuets. Pour moi, au contraire, ces valeurs sont le socle commun de notre société. 
Ainsi, je condamne avec force cette approche irresponsable qui ne va pas dans le sens ni de la responsabilisation de ces jeunes ni dans celui d’une meilleure intégration professionnelle. »

Mon intervention en vidéo :

Audition de Najat VALLAUD BELKACEM sur l’enseignement professionnel

CionACE Najat Vallaud Belkacem

Lors de l’audition de Mme la Ministre de l’Éducation nationale, Najat VALLAUD-BELKACEM, je suis intervenu sur le dossier de l’enseignement professionnel.

Ignoré, méprisé et trop réglementé en France, l’apprentissage est pourtant un outil anti-chômage très efficace chez nos voisins européens. Depuis 2012, il a subi l’accumulation des décisions dramatiques portées par ce Gouvernement alors qu’il s’agit d’un secteur très sensible aux mesures législatives et réglementaires. Les faits parlent d’eux-mêmes, qu’il s’agisse du financement, de la gouvernance, les décisions néfastes se sont accumulées.

Les chiffres en témoignent : 70 % des apprentis trouvent un emploi durable à la fin de leur formation. Malheureusement, alors qu’il est un véritable tremplin vers l’emploi et un formidable outil d’insertion professionnelle, l’apprentissage tourne au ralenti dans notre pays. Les entrées en apprentissage ont reculé -8% en 2013 et -2,9% en 2014 et la récente embellie en 2015 ne compensera pas les baisses successives…

En dehors de l’adaptation de la réglementation, l’un des axes majeurs de réforme qui mériterait encore largement d’être exploré serait de mettre fin à la trop forte étanchéité qui continue d’exister aujourd’hui en France entre le monde de l’éducation et le monde de l’entreprise. Les besoins des entreprises évoluent très rapidement et l’éducation nationale n’est pas assez réactive. L’adéquation entre la formation et l’emploi nécessite un soutien plus actif à cette filière.

Au-delà des interrogations traditionnelles et légitimes sur les mesures envisagées par le Gouvernement pour revaloriser cette filière et rapprocher l’école du monde du travail, le Président de la République annonce régulièrement qu’il souhaite favoriser les filières professionnelles et l’apprentissage alors pourquoi ne pas individualiser davantage les parcours et encourager les élèves à développer leurs compétences professionnelles ?

Mon intervention en vidéo :

 

Notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !

COMMUNIQUÉ

Mardi 7 juin 2016

Mosquée En Nour : décision du Tribunal administratif

Rudy SALLES :” notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !”

eco-vallee-original.500Rudy SALLES s’oppose totalement à l’ouverture d’un lieu de culte – quelle que soit la religion – au sein de l’Eco-Vallée et soutient la position de Christian ESTROSI : “En ma qualité d’adjoint aux relations internationales, je sollicite les grandes entreprises pour venir s’installer au cœur de l’Opération d’Intérêt National. La décision du tribunal administratif pourrait avoir pour conséquence de compromettre le projet Eco-Vallée porteur d’avenir et créateur d’emplois pour Nice et la Côte d’Azur” souligne Rudy SALLES.

Rudy SALLES s’insurge contre quelques réactions politiciennes qui n’ont aucun sens de l’intérêt général et qui cherchent sans relâche à affaiblir et ternir l’image de Nice :”certains mauvais esprits y voient une guerre de religion, moi j’y vois une bataille pour l’innovation et  l’emploi ! Un établissement religieux, quelle que soit la nature de son culte, n’a rien à faire dans ce territoire à enjeux !

Il espère que le bons sens triomphera et que les propositions raisonnables et responsables du Maire de Nice l’emporteront sur des considérations insensées et dangereuses pour l’avenir de Nice.

Audition de Jean-Christophe THIERY, Président de Canal Plus

@canalplus et ses concurrents VOD

@canalplus et ses concurrents VOD

J’ai interrogé M. Jean-Christophe THIERY, Président de Canal +, lors de son audition en Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée nationale. J’en ai profité pour évoquer deux sujets : la perte d’abonnés régulière et massive ainsi que, la disparition de l’esprit canal, Canalplay et sa lutte contre les autres services VOD.

Mon intervention en vidéo :

Examen proposition de résolution européenne sur la protection du droit d’auteur dans l’Union européenne

Harmonisation droits auteur Europe

Je suis intervenu en Commission des Affaires culturelles sur le rapport “Reda” qui concerne la mise en œuvre de la directive de 2001 sur l’harmonisation de certains aspects du droit d’auteur et des droits voisins dans la société de l’information, dans l’Union européenne. Ce document propose d’ouvrir une vaste révision du cadre européen du droit d’auteur, perçu comme un obstacle à la constitution d’un « marché numérique européen unique ».

Le vidéo de mon intervention :

Car-permanence – Quartier Libération – Vendredi 20 mai 2016

Car Permanence Libération rudysalles.frRetrouvez-moi dans mon car-permanence, vendredi matin, de 9h30 à 11h30.

Pour optimiser votre accueil et pour toute éventuelle question, je vous invite à contacter ma permanence au 04 93 80 35 00.

L’AFP devrait rééquilibrer son traitement de l’information au Moyen-Orient

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 11 mai 2016

Assemblée nationale – Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation

Audition de M. Emmanuel HOOG, Président de l’Agence France Presse (AFP)

Rudy SALLES @UDI_off #DirectAN

Ce matin, en Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, Rudy SALLES est intervenu lors de l’audition de M. Emmanuel HOOG, Président de l’Agence France Presse (AFP).

Tout d’abord, il a évoqué la situation financière de l’agence. En effet, l’AFP ne peut envisager tout projet d’évolution sans avoir un financement stable et viable. Le gouvernement a décidé d’aller dans ce sens en renforçant les crédits obligatoires à tout investissement.

Dans cette droite lignée, le porte-parole du Groupe UDI a évoqué la mutation nécessaire de l’AFP vers les nouvelles technologies, notamment celle exploitant les vidéos en ligne. Ce virage numérique a été confirmé et abordé comme un axe prioritaire de développement majeur de l’agence, soucieuse de pouvoir s’adapter notamment aux formats liés aux réseaux sociaux.

En toute logique, Rudy SALLES a interrogé M. HOOG sur l’implication de l’AFP dans la mise ne place de la chaîne d’information publique. Toute approche de mutualisation pourrait apparaitre pertinente entre ces deux entités.

Enfin, le Député niçois, Vice-président du Groupe d’amitié France-Israël a attiré l’attention de M. HOOG sur la différence de traitement de l’information au Proche-Orient entre les Territoires palestiniens et Israël, au détriment de ce dernier pays : “Certes l’AFP est la première agence du monde arabe, mais j’aimerais que le traitement de l’information soit rééquilibré dans cette région“.

Vidéo de l’intervention :

Face à l’antisémitisme d’aujourd’hui, cultivons encore plus le devoir de mémoire !

500 47122_08COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 20 avril 2016

Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

Engagement renouvelé dans le combat contre l’antisémitisme en Europe

Les travaux de l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe ont concerné aujourd’hui la relance du combat contre l’antisémitisme en Europe. Rudy SALLES fortement engagé dans ce combat depuis longtemps et Président de l’Association France Israël Nice Côte d’Azur est intervenu à la tribune du Parlement.

Il a évoqué tout d’abord un constat inquiétant et malheureusement inacceptable : “non l’antisémitisme n’est pas mort après l’Holocauste. Il a muté et touche la moitié des actes xénophobes en France depuis 15 ans.          

Face à ce constat, l’Europe et la France doivent réagir. Ainsi, je soutiens les propositions du Rapport de mon homologue letton, Boriss Cilevičs, comme la promotion du dialogue entre responsables politiques et responsables religieux, l’importance de perpétuer la mémoire de l’Holocauste notamment dans les programmes scolaires et le rôle actif que les parlementaires peuvent jouer dans la prévention de l’antisémitisme.


A titre personnel, notamment face à l’affaire du boycott des produits israéliens, une stigmatisation honteuse rejetée par le Gouvernement français, je formule aussi le vœu que la Cour européenne des droits de l’homme, qui en a été saisie, ne donne pas raison aux défenseurs d’une forme particulièrement sournoise et pernicieuse d’antisémitisme.

De surcroît, la connaissance de ces actes doit faire l’objet d’une meilleure collecte de données dont notamment sur Internet. Dans cet univers dématérialisé, à l’image de la lutte anti-terroriste, il faudra rapidement adapter une surveillance et un bannissement de ce type d’actes haineux ou révisionnistes.

Vidéo de l’intervention :

@F3cotedazur fait un dossier sur l’eSport

eSport France 3 cote d'azur

Retrouvez le dossier d’Henri Migout, journaliste à France 3 Côte d’Azur, sur l’eSport, à la 10e minute de la vidéo ci-dessous.


JT 19-20 Côte d’Azur

 

eSport – présentation du pré rapport sur le sport numérique

Mission Sport numérique #eSport pré rapportDécouvrez ci-dessous mon intervention au lors de la remise du pré rapport sur le sport numérique ou eSport, à Mme la Secrétaire d’État, Axelle LEMAIRE, en charge du Numérique. Ce travail effectué avec le Sénateur Jérôme DURAIN a été très riche et nous a permis depuis le 18 janvier dernier, de rencontrer tous les acteurs de ce secteur, éditeurs de jeux vidéos, des joueurs, des champions, des responsables d’associations, des organisateurs de compétitions, bref de nombreux passionnés qui m’ont permis d’avoir une vision plus précise et extrêmement qualitative de cet univers du sport “dématérialisé”.

Malgré nos propositions, notre travail n’est pas terminé. Notre rapport final sera encore affiné durant les prochaines semaines. Nous comptons encore sur vos propositions !


Remise du rapport sur le développement de l’e… par economie-et-finances