Le 13ème canton : Falicon, Saint-André-de-la-Roche, l'Ariane, La Trinité

Falicon:

Bien situé sur la Route des Villages Perchés. Charmante commune de la couronne Niçoise. Les Niçois l’apprécient, les touristes aussi. Déjà au début du XXème siècle, la Reine Victoria en villégiature à Nice venait y prendre son thé. Jules Romain y a également séjourné et écrit quelques unes de ses plus belles pages.

Aujourd’hui le village se modernise et s’embellit. Chaque façade s’orne de nouvelles frises. Le parvis de l’église est bien fleuri et réaménagé de pierres blondes. Se promener à travers les ruelles de Falicon est un plaisir que je conseille à ceux qui aiment les authentiques villages de chez nous et qui aspirent à la quiétude.

Pour autant, Falicon est un village animé qui multiplie expositions et concerts. C’est aussi devenu l’écrin de la Fête de l’Oeillet, ou Falicon en Fleurs. Des milliers de visiteurs viennent admirer des compositions florales de très grande qualité.

Saint-André-de-la-Roche:

La roche, c’est ce qu’on appelle la carrière. C’est au demeurant un espace assez austère mais c’est aussi un lieu chargé de symboles quand on pense que ce sont les pierres de cette carrière qui ont construit Nice. Mais en redescendant le long du vallon de la Banquière, on aperçoit le Château de Saint André qui fut la propriété des Comtes Thaon de Revel. Ce lieu chargé de l’histoire du Comté de Nice avec son église, mériterait de redevenir un site ouvert à la visite donnant à Saint André, avec ses grottes, une nouvelle vocation touristique.

Saint André est une commune paisible qui se développe harmonieusement aux côtés de sa grande voisine qu’est Nice. Et pourtant ce village n’a rien d’une banlieue. Elle a son caractère, sa personnalité, sa convivialité. De plus en plus de personnes souhaitent venir y résider. La commune remonte jusqu’à l’Abadie. Cette colline, souvent méconnue, s’étire et se partage entre quatre communes Nice, Cantaron, Tourette Levens et Saint André. Avec son clos de boules, ses courts de tennis, son église dédiée à Sainte Claire, l’Abadie est un lieu magique qui domine Nice et dont la vue s’étend jusqu’à l’aéroport. L’été on fête Sainte Claire à la fin du mois de juillet à l’Abadie tandis qu’à la fin août c’est Saint Grat qui est honoré à Saint André. Les traditions se portent bien et donnent un supplément d’âme indéniable.

La Trinité:

Autrefois La Trinité Victor, la Trinité est aujourd’hui une grande commune de 12.000 habitants qui s’étire le long du Paillon mais qui culmine également à la Plana sur le versant ouest ou encore à Laghet à l’est. Naguère industrielle, La Trinité est aujourd’hui une commune à la fois active mais aussi résidentielle. Son imposante église, aux trois côtés, rappelle la Sainte Trinité. Après que l’ancienne municipalité ait supprimé la plupart des équipements sportifs, la municipalité actuelle, grâce à l’aide du Conseil Général et de la Communauté Urbaine puis de la Métropole s’est à nouveau équipée de structures exemplaires. Dotée d’équipements sportifs, culturels et sociaux de grande qualité, la Trinité a su évoluer de la meilleure façon afin de répondre aux attentes de sa population. Sa desserte à la fois par les autobus urbains mais aussi par la ligne SNCF Nice Cunéo est efficace. Enfin, parmi les réalisations soutenues par la réserve Parlementaire, j’ai eu à coeur d’apporter ma contribution à la construction du magnifique complexe de la petite enfance Villa Tagnatti ou encore à la mise en place d’un réseau de vidéo surveillance.

Laghet:

C’est certes un quartier de la Trinité situé sur une colline jouxtant la Turbie mais c’est surtout le Sanctuaire des Niçois. Les ex-voto qui tapissent les façades intérieures de l’édifice rappellent l’intense piété des croyants. Des milliers de visiteurs visitent cet édifice religieux. L’été, pour le 15 août, la messe y est célébrée en plein après une longue procession aux flambeaux effectuée la veille. La tradition voulait que les Niçois y viennent en pèlerinage en montant à travers les chemins avec des pois chiches dans les souliers…

L’Ariane:

Il y a 50 ans, l’Ariane était un quartier champêtre. Relié à Nice par un mince cordon ombilical, ce quartier est devenu une petite ville en soi. Avec près de 30.000 habitants, l’Ariane a connu un grand développement dans les années 60 pour loger notamment les nombreux Pieds Noirs qui s’installaient dans la région. La ville a poussé comme un champignon! Malheureusement le chômage et une immigration mal maîtrisée a eu des conséquences sur la vie de ce quartier qui a connu des difficultés. C’est pourquoi, de nombreuses réhabilitations ont été entreprises, certaines démolitions de bâtiments trop dégradés ont été rendues obligatoires. Grâce à la Zone Franche  Urbaine nous avons pu créer plus de 2.000 emplois dont près d’un tiers réservé aux habitants de ce quartier. Nous avons aussi obtenu la création d’un cantonnement de CRS et l’ouverture d’un commissariat de police. Le quartier est actuellement en chantier avec la construction du nouvel ilot Saint Pierre qui verra s’ériger de petits immeubles d’habitations, des commerces, des services publics et notamment un nouveau bureau de Poste. La médiathèque avec son toit engazonné sera bientôt ouverte tandis que le Centre Django Reinhardt propose de multiples activités socio culturelles. Le Théatre Lino Ventura, troisième salle de Nice par le nombre de sièges proposés, assure une programmation éclectique et de qualité attirant les spectacles les plus variés. Ajoutez à cela les terrains de sport ou encore la piscine et vous avez un vrai quartier.
Certes les problèmes de sécurité ne sont pas encore totalement réglés mais nous y travaillons de façon déterminée car l’Ariane mérite de figurer un jour au rang de quartier “comme les autres”.

La Lauvette:

Pendant des années la Lauvette était synonyme, pour les Niçois, de décharge publique. Le vallon a ainsi été comblé. Il a fallu attendre que ces dépôts se stabilisent avant de pouvoir installer des équipements publics sur ce site. L’attente fut longue mais c’est désormais chose faite. Nous avons réalisé sur les plateaux de la Lauvette le plus bel espace sportif de toute la région. Ainsi petits et grands peuvent désormais venir y exercer les disciplines sportives les plus variées dans un véritable écrin de verdure.