Le 7ème canton : la plus belle vue de Nice

De Gairaut jusqu’au quartier Saint Maurice en passant par Rimiez en redescendant vers Borriglione, le Vallon des Fleurs et la place Fontaine du Temple. Voilà les limites du 7ème canton.

Gairaut :

Ce sont les collines Niçoises verdoyantes avec vue sur la ville et sur la grande bleue. Quartier de villas mais aussi espaces bucoliques. Le fameux Canal de Gairaut, propice au jogging et à la ballade, vient de voir ses équipements réhabilités. L’église de Gairaut, que jouxte le cimetière où reposent Jean et Jacques Médecin, anciens Maire de Nice, surplombée par la fameuse Cascade veille sur le quartier. Au plus haut, à l’Aire Saint Michel, quelques bonnes tables honorent la gastronomie Niçoise.

Rimiez:

C’est à la fois un quartier résidentiel mais aussi un quartier où l’on travaille. La Clinique Saint George est devenue la première clinique privée de France, la clinique des Sources à Rimiez supérieur, qui est aujourd’hui un hôpital de gérontologie parmi les plus réputés de notre pays. Sur le boulevard de Rimiez le Rectorat à l’architecture de verre et de béton des années 70 rappelle que Nice s’est battue pour devenir une académie. Avec 30.000 étudiants, l’Université de Nice est reconnue tant sur le plan national qu’international.

Brancolar :

Partant de la place Commandant Gérome pour rejoindre la place Lépine, l’avenue de Brancolar descend, “cale” comme on dit à Nice, de façon vertigineuse. Le Conservatoire National à Rayonnement Régional, l’un des plus importants de France, forme des générations de musiciens qui, pour certains, iront se produire sur les plus grandes scènes du Monde. Et tout près du Conservatoire, le CEDAC de Cimiez permet à des milliers de Niçois de conjuguer Art et convivialité.

Place Alexandre Médecin :

Le confluent entre le quartier du Ray, de Saint Maurice et le Vallon des Fleurs. Une place qui offre aussi de nombreuses animations permettant aux habitants de se retrouver régulièrement.

Saint Maurice :

Quartier de villas et de petits immeubles très résidentiels où la verdure est aussi très présente. Son jardin, surplombé du Temple de Diane, est un endroit particulièrement agréable non seulement pour les familles mais aussi pour les jeunes mariés qui viennent s’y faire photographier. La présence du stade du Ray a rythmé la vie de ce quartier pour les nombreux désagréments les soirs de matchs. La construction du Nice Eco Stadium à Saint Isidore et son ouverture l’an prochain va permettre à ce quartier de retrouver une nouvelle tranquillité. Néanmoins certains s’inquiétaient du devenir du site du Ray. Que chacun se rassure: le Député Maire de Nice a décidé que les futurs aménagements seraient décidés après la consultation la plus large du la population du quartier. Trois commissions viennent de se mettre en place dans ce sens auxquelles participent notamment tous les Comités de Quartiers concernés, les associations de commerçants, le monde associatif de façon générale, etc. Une démarche qui s’inscrit résolument dans la volonté municipale de proposer des équipements publics largement soutenus par la population.

Le Vallon des Fleurs :

Un vallon aujourd’hui très urbanisé et qui compte de nombreux logements sociaux. Ceux-ci ont été réhabilités ces dernières années. C’est un quartier à la fois un peu retiré du centre ville et en même temps parfaitement desservi par les transports en commun.

Avec le tramway qui emprunte l’avenue Borriglione qui limite le canton, ce secteur est un endroit paisible et équilibré.