Pour une éducation artistique et culturelle dans tous nos territoires

Ce matin, j’ai interrogé la rapporteure et collègue Sandrine DOUCET sur le fruit de son travail sur les “territoires de l’éducation artistique et culturelle“.

CionCAE éducation artistique @assembleenat @rudysallesL’éducation artistique et culturelle était un des rares points de consensus lors de l’examen du projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République. Et, parce que nous connaissons l’importance du soutien à la démocratisation et à l’éducation artistique et culturelle pour la cohésion de notre société, nous ne pourrons oublier la baisse drastique de ces crédits lors des deux premières années du quinquennat.

Nous devons développer cette approche en relevant et en accompagnant les efforts fournis par les collectivités locales dans ce domaine. L’accès à cette connaissance n’est pas égal sur le territoire national. Des efforts doivent être encore faits notamment en terme de pilotage et de stratégie.

Voici la vidéo de mon intervention.

Audition de Mathieu Gallet – Président de Radio France

cion-audition-mathieu-gallet

Je suis intervenu en Commission des Affaires culturelles et de l’Education afin d’auditionner Mathieu GALLET, Président de Radio France. Après avoir fait un point sur les objectifs qui avaient été fixés en 2015, j’ai souhaité connaitre les perspectives d’évolution de la société. Retrouvez mon intervention en vidéo :

Audition de Jean-Christophe THIERY, Président de Canal Plus

@canalplus et ses concurrents VOD

@canalplus et ses concurrents VOD

J’ai interrogé M. Jean-Christophe THIERY, Président de Canal +, lors de son audition en Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée nationale. J’en ai profité pour évoquer deux sujets : la perte d’abonnés régulière et massive ainsi que, la disparition de l’esprit canal, Canalplay et sa lutte contre les autres services VOD.

Mon intervention en vidéo :

L’AFP devrait rééquilibrer son traitement de l’information au Moyen-Orient

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 11 mai 2016

Assemblée nationale – Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation

Audition de M. Emmanuel HOOG, Président de l’Agence France Presse (AFP)

Rudy SALLES @UDI_off #DirectAN

Ce matin, en Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, Rudy SALLES est intervenu lors de l’audition de M. Emmanuel HOOG, Président de l’Agence France Presse (AFP).

Tout d’abord, il a évoqué la situation financière de l’agence. En effet, l’AFP ne peut envisager tout projet d’évolution sans avoir un financement stable et viable. Le gouvernement a décidé d’aller dans ce sens en renforçant les crédits obligatoires à tout investissement.

Dans cette droite lignée, le porte-parole du Groupe UDI a évoqué la mutation nécessaire de l’AFP vers les nouvelles technologies, notamment celle exploitant les vidéos en ligne. Ce virage numérique a été confirmé et abordé comme un axe prioritaire de développement majeur de l’agence, soucieuse de pouvoir s’adapter notamment aux formats liés aux réseaux sociaux.

En toute logique, Rudy SALLES a interrogé M. HOOG sur l’implication de l’AFP dans la mise ne place de la chaîne d’information publique. Toute approche de mutualisation pourrait apparaitre pertinente entre ces deux entités.

Enfin, le Député niçois, Vice-président du Groupe d’amitié France-Israël a attiré l’attention de M. HOOG sur la différence de traitement de l’information au Proche-Orient entre les Territoires palestiniens et Israël, au détriment de ce dernier pays : “Certes l’AFP est la première agence du monde arabe, mais j’aimerais que le traitement de l’information soit rééquilibré dans cette région“.

Vidéo de l’intervention :

Audition du Président de Radio France à l’Assemblée nationale

vlcsnap-2015-11-19-10h30m41s410Hier à l’Assemblée nationale, je suis intervenu en Commission des Affaires culturelles pour auditionner le Président de Radio France, M. Mathieu GALLET. Les trois axes de mon intervention ont concerné les audiences plutôt vieillissantes du Groupe, le budget et la nécessité de gagner en productivité et la stratégie du groupe radio France.

Mon intervention en vidéo :

 

Audition de Mme Delphine Ernotte, Présidente du Groupe France télévisions

vlcsnap-2015-10-28-14h26m27s679COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 28 octobre 2015

Audition de Mme Delphine ERNOTTE, Présidente du Groupe France Télévisions

Rudy Salles : “Non à une énième chaîne d’info en continu, Oui au pluralisme politique sur France télévisions !

Dans le cadre de la Commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale, Rudy SALLES est intervenu, au nom du groupe UDI, pour interroger Mme Delphine Ernotte, Présidente du groupe France Télévisions. Cette dernière était auditionnée pour présenter le projet de développement du groupe audiovisuel du Service public.

Le député niçois a dénoncé une cohérence du Groupe France Télévisions largement perfectible : « dans un contexte budgétaire contraint, les chaînes du service public connaissent des difficultés.
France 2 ne doit plus faire une course à l’audimat, surtout avec la disparition de la publicité après 20h.
France 3, chaîne généraliste et régionale fait face à une concurrence grandissante de chaînes locales privées.
France 4 est un échec qui a juste servi à occuper un créneau supplémentaire sur la TNT.
France « Ô » doit renforcer son contenu pour la promotion des territoires ultra marins.
Dans la droite lignée du point précédent, et à l’heure où l’on recherche des marges de manœuvres économiques et budgétaires, où les objectifs des chaînes du Groupe ne sont pas rationalisés, où des chaînes info privées existent dont certaines sont en difficultés (LCI), où France 24, chaîne info du service public existe déjà et connaît les plus grandes difficultés, vous souhaitez créer une énième chaîne d’information en continu : avec le groupe UDI, je m’oppose fermement à ce projet couteux, inutile voire dangereux pour la stabilité du Groupe France Télévisions ! »


Après le Président du CSA, en mai dernier,  Rudy SALLES a pointé du doigt l’irrespect du pluralisme sur les chaînes du Service Public : « Après le fiasco à 400 000€ de l’annulation de l’émission « Des Paroles et des Actes » dédiée à la Présidente du FN, trouvez-vous normal que l’UDI avec plus de 70 parlementaires, 14 présidents de Département, des milliers d’élus locaux n’ait eu que 28 secondes de temps de parole en juin dernier ? l’UDI sera très attentive au respect de ces temps de parole notamment dans le cadre des élections régionales : il ne faut pas s’étonner de l’augmentation du Front national quand on lui donne régulièrement des tribunes ou des temps de paroles aussi importants ! »
la vidéo de son intervention :

le CSA selon M. SCHRAMECK : ni indépendance, ni transparence !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

mardi 26 mai 2015

Audition d’Olivier SCHRAMECK, Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel

Rudy - audition SchrameckRudy SALLES : “le CSA selon M. SCHRAMECK : ni indépendance, ni transparence!

Porte-parole de l’UDI, Rudy SALLES a interrogé Olivier SCHRAMECK, Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), lors de son audition en Commission des Affaires Culturelles de l’Assemblée nationale.

Sur fond de promesse non tenue du 2 mai 2012 de François Hollande : « Moi président de la République, je n’aurai pas la prétention de nommer les directeurs des chaînes de télévision publique. Je laisserai cela à des instances indépendantes », Rudy SALLES a interpellé Olivier SCHRAMECK sur les conditions troubles entourant la désignation de la nouvelle Présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, sans expérience ni dans l’audiovisuel ni dans l’information.

Sur la méthode de désignation, de graves manquements aux règles d’équité et une absence globale de transparence aurait été constatés. Entre les petites manœuvres, relayées par la presse, et une procédure de vote opaque et au final, adaptée pour l’occasion, tout a été fait pour que la candidate visée soit reçue.

Après l’exemple de Radio France, ces nouveaux éléments constituent des faits particulièrement graves, susceptibles d’affaiblir considérablement et durablement le CSA, de priver de toute légitimité la Présidente de France Télévisions et de jeter le discrédit sur l’ensemble du service public. Sans surprise, les réponses apportées par Olivier SCHRAMECK n’ont ni permis de faire toute la lumière sur ces affaires ni garanti pour l’avenir, une meilleure transparence et indépendance du choix des dirigeants de l’audiovisuel public.

Mon intervention en vidéo :

presse : le festival de cannes devant la commission des affaires culturelles

Nice Matin revient sur l’audition de Pierre Lescure et Thierry Frémaux, lors de la Commission des Affaires culturelles et de l’Education, sur le Festival de Cannes

festival de cannes

 

Défendre le Festival de Cannes, c’est défendre le Cinéma français

vlcsnap-2015-04-01-11h23m48s240En Commission des Affaires culturelles, j’ai eu le plaisir d’interroger Pierre LESCURE et Thierry FRÉMAUX, respectivement Président et Délégué général du Festival de Cannes, sur le financement du plus beau festival cinématographique international.

Cette manifestation artistique majeure est à la fois une formidable vitrine pour le 7e Art international et français. Français, en effet, car elle est surtout une vecteur extrêmement puissant de la promotion du cinéma hexagonal, dans le monde entier et notamment dans le nouveau marché chinois. Au final de l’exception culturelle, le Festival de Cannes est ausi un outil efficace de défense de l’exception culturelle.

Ainsi, compte tenu des restrictions budgétaires actuelles, j’ai demandé à M. Pierre LESCURE quelles seraient ses orientations budgétaires afin d’assurer la parfaite réussite du Festival de Cannes 2015.

Vive le Cinéma français, Vive le Festival de Cannes, Vive la Côte d’Azur !

Mon intervention en vidéo :

Réforme des collèges : direct matin revient sur mon intervention

Aujourd’hui, le collège ne garantit plus l’apprentissage des connaissances de base, puisqu’au sortir de la classe de troisième, un élève sur cinq ne maîtrise pas les connaissances du socle commun, à savoir la maîtrise de la langue française et les principaux éléments de mathématiques…
DIRECT MATIN RS AUDITION DE NAJAT VALLAUD BELKACEM