CQUÉ – Attentat à Nice du 14 juillet

je suis Nice

ATTENTAT À NICE

Vendredi 15 juillet 2016

Rudy SALLES :”François Hollande avait à choisir entre la guerre et l’inaction ; il a choisi l’inaction et nous avons la guerre.

Sa réaction : “hier soir, une barbarie aveugle et sans nom a frappé Nice, ma ville. Après avoir assisté aux feux d’artifices, j’ai connu une scène de panique, de guerre et de chaos. J’ai été véritablement choqué. Choqué par une volonté inhumaine de tuer un maximum de personnes, choqué par la terreur qui a envahi une foule immense et innocente, choqué par les parents, les frères, les sœurs ou les amis qui recherchaient leurs proches disparus. Durant la nuit, je suis revenu avec Bernard CAZENEUVE et Christian ESTROSI sur les lieux de ce massacre. J’ai eu l’impression de découvrir un véritable champ de bataille, entre les morts, les blessés et les gens traumatisés. Seules les poussettes, les vélos d’enfants nous rappelaient tragiquement que ce périmètre n’était pas fréquenté par des soldats mais par des familles entières.

Comment ne pas imaginer être à la place de ces gens, de ces victimes, de ces familles ? Je leur adresse avec beaucoup d’émotions mes pensées les plus fortes et les plus réconfortantes.

Hier soir, Nice a saigné, Aujourd’hui Nice est triste et en colère. Une colère à vif et sourde liée à une incompréhension collective : combien faudra-t-il de morts pour que notre Gouvernement agisse !
Face à cet énième massacre organisé, ce Gouvernement aux « réactions éphémères » apparaît comme un bateau ivre dont le capitaine a quitté depuis très longtemps la barre. Nous sommes en situation de guerre contre un terrorisme qui n’a aucune limite, qui tue, qui écrase des enfants et des femmes enceintes à la volée.

Dans un contexte d’État d’urgence, les « actions » du Gouvernement ne sont toujours pas à la hauteur. Les revirements sur la déchéance de nationalité, les choix sécuritaires non assumés, inadaptés ou voire inexistants et enfin, les rivalités médiatisés aux teintes présidentielles ne font et ne feront pas de cet exécutif, un gouvernement de guerre.

François Hollande avait à choisir entre la guerre et l’inaction ; il a choisi l’inaction et nous avons la guerre.

Aujourd’hui, nos forces de l’ordre fatiguées et incomprises sont à bout. Elles sont admirables. Nous devons les soutenir, et répondre à leurs attentes. L’État d’urgence permet de mettre en place des décisions rapides, efficaces et attendues par tous. Nous avons été attaqués hier, 14 juillet 2016, jour de fête nationale, le symbole de la révolution française, qu’attend le Gouvernement pour incarner cet héritage républicain ?

Notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !

COMMUNIQUÉ

Mardi 7 juin 2016

Mosquée En Nour : décision du Tribunal administratif

Rudy SALLES :” notre seule religion dans l’Éco-Vallée doit être l’innovation et l’emploi !”

eco-vallee-original.500Rudy SALLES s’oppose totalement à l’ouverture d’un lieu de culte – quelle que soit la religion – au sein de l’Eco-Vallée et soutient la position de Christian ESTROSI : “En ma qualité d’adjoint aux relations internationales, je sollicite les grandes entreprises pour venir s’installer au cœur de l’Opération d’Intérêt National. La décision du tribunal administratif pourrait avoir pour conséquence de compromettre le projet Eco-Vallée porteur d’avenir et créateur d’emplois pour Nice et la Côte d’Azur” souligne Rudy SALLES.

Rudy SALLES s’insurge contre quelques réactions politiciennes qui n’ont aucun sens de l’intérêt général et qui cherchent sans relâche à affaiblir et ternir l’image de Nice :”certains mauvais esprits y voient une guerre de religion, moi j’y vois une bataille pour l’innovation et  l’emploi ! Un établissement religieux, quelle que soit la nature de son culte, n’a rien à faire dans ce territoire à enjeux !

Il espère que le bons sens triomphera et que les propositions raisonnables et responsables du Maire de Nice l’emporteront sur des considérations insensées et dangereuses pour l’avenir de Nice.

Non à la Mosquée En-Nour, oui à une crèche, oui à l’Éco-Vallée !

non mosquée

Depuis de nombreux mois, Rudy Salles dénonce le projet d’installation de la Mosquée En-Nour au cœur de l’éco-vallée. Le positionnement récent et équivoque du Préfet a fait renaître ce dossier de ses cendres.

Rudy Salles réagit « Dans le cadre de ses nombreuses actions et prises de positions courageuses, je soutiens l’action du Maire de Nice, Christian ESTROSI qui se bat au quotidien contre l’inacceptable.

L’inacceptable, car nous n’avons aucun élément sur le financement étranger et opaque de cet établissement.

L’inacceptable, car nous n’avons jamais eu de garanties sur les objectifs cultuels de cette mosquée. Dans la période trouble que nous traversons, nous devons rester attentifs à la mise en place d’approches islamistes ou extrémistes.

L’inacceptable car, enfin et surtout, nous ne pouvons pas tolérer l’installation de ce genre d’établissements au sein même de notre opération d’Intérêt national, Éco-vallée !

Ce territoire à enjeux doit s’inscrire à moyen et long terme, dans une politique de forte attractivité économique. Comment rassurer les acteurs internationaux et qualitatifs de ce secteur avec une Mosquée En-Nour à deux pas du siège d’IBM ? Les risques sont trop importants pour que le sujet soit traité à la légère.

A l’image des 6000 internautes, j’ai décidé de signer la pétition. Je demande à tous les niçois de se mobiliser et d’en faire de même.

Pour cela, il vous suffit d’aller sur le site : http://www.nonalamosquee.fr 

 

Entre État d’urgence, terrorisme, déchéance de la nationalité et les recours sur l’élection de Christian Estrosi, mon point de vue

RCN 89.3FM point de vueEntre État d’urgence, terrorisme, déchéance de la nationalité et les recours sur l’élection de Christian Estrosi, découvrez mon point de vue dans mon interview sur Radio Chalom Nitsan.

Régionales 2015 : désigné Chef de file de l’UDI en PACA avec Sophie Joissains

Rudy logo UDI 100dpiCOMMUNIQUÉ DE PRESSE

Élections régionales des 6 et 13 décembre 2015

Région Provence-Alpes-Côte-D’azur

Mardi 14 avril 2015

Faisant suite à la réunion des membres du Bureau exécutif de l’UDI Présidé par Jean-Christophe LAGARDE, Rudy SALLES et Sophie JOISSAINS ont été désignés Chefs de file de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI) dans le cadre des prochaines Élections régionales en Provence-Alpes-Côte-D’azur (PACA).

Rudy SALLES, Député et Secrétaire général adjoint de l’UDI réagit : « je me réjouis que l’UDI m’ait confié cette responsabilité. Depuis 19 ans, nous pouvons pour la première fois gagner les Élections régionales.

Cette désignation coïncide avec l’annonce de la candidature de Christian ESTROSI pour mener cette liste d’union en PACA. J’ai à cœur de faire gagner la Droite et le Centre droit dans ma région. J’ai toujours proposé une union constructive avec l’UMP en respectant les personnes et les idées de chacun.
Pour avoir travaillé avec Christian ESTROSI depuis très longtemps, je sais qu’il partage ce point de vue. A l’instar de ce qu’il a fait à Nice, nous aurons à cœur de faire de notre région, la plus attractive de France, tournée vers l’innovation et un dynamisme économique fort, créateur d’emplois.

A l’image des Élections départementales, nous allons nous engager de toutes nos forces dans cette campagne pour développer notre territoire, redonner confiance aux hommes et aux femmes de notre région et surtout, bâtir un avenir commun. »

Loi Macron : Contre l’article 49, Contre la privatisation de l’Aéroport de Nice !

 

Nice-Matin revient sur notre combat parlementaire : celui que je mène avec Christian ESTROSI, Député-Maire de Nice pour supprimer ou à défaut modifier l’article 49 de la Loi dite Macron qui vise à privatiser les sociétés aéroportuaires de Nice et de Lyon.

A l’image de la privatisation des autoroutes (à laquelle je m’étais opposé), cette démarche inique ne doit pas aboutir. Nous devons préserver cet outil de développement économique indispensable à nos projets et à notre avenir commun.

Dans cet objectif, notre combat continue à l’Assemblée nationale mais aussi à Nice. Le 19 février, je vous invite à participer au référendum organisé par la ville de Nice. Nous devons tous nous rassembler !

Pour connaître votre bureau de vote, cliquez sur ce lien : https://www.nice.fr/fr/demarches-en-ligne/localiser-votre-bureau-de-vote-consultation-19-fevrier

Ensemble, votons “NON” à la PRIVATISATION de l’Aéroport Nice Côte d’Azur !

2015.02.11 NM - Loi Macron AN aéroport de NicePour agrandir l’article, cliquez dessus.

Dép.2015 Canton Nice 7, un lancement de campagne réussi !

Canton Nice 7 Lancement de la campagneDans le cadre des élections départementales des 22 et 29 mars 2015, j’ai participé, samedi matin, au lancement de la campagne d’Honoré COLOMAS et de Fatima KHALDI dans le 21e canton des Alpes-Maritimes (Canton Nice 7) accompagnés de leurs “remplaçants” Emmanuelle FERNANDEZ-BARAVEX et le Pr Laurent CASTILLO.

Comme Christian ESTROSI, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et Député-Maire de Nice, et Jean-Paul DALMASSO, Maire de La Trinité, j’ai tenu à être présent à ce lancement de campagne qui s’est déroulé devant une centaine de personnes dans une ambiance chaleureuse, décontractée mais surtout teintée par une forte détermination des candidats.

Je suis intervenu pour apporter mon soutien le plus total à ces candidats que je connais très bien et qui sont représentatifs de nos trois communes, Nice, La Trinité et Saint-André-de-La-Roche par leurs actions et leurs engagements au quotidien. J’ai rappelé que les électeurs ne devaient pas se faire avoir par les autres candidats, ces “nomades de la politiques” qui ne se soucient ni de nos concitoyens ni des tâches à accomplir. Seul leur intérêt particulier compte !

Enfin, Honoré COLOMAS, Maire de Saint-André-de-La-Roche et Conseiller général sortant  et de Fatima KHALDI, Adjointe au Maire de Nice sont les seuls candidats crédibles pour construire une future Majorité départementale et ainsi porter les attentes et les projets de nos concitoyens.

Mon intervention en vidéo :

 

QAG : Défendre une école pour tous, laïque et républicaine !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mercredi 14 janvier 2015

Questions au Gouvernement (#QAG)

QAG 2015.01Cet après-midi, l’Assemblée nationale avait de fortes couleurs azuréennes. Les 3 députés niçois sont intervenus pour évoquer la lutte contre le terrorisme (Eric Ciotti), le renforcement de la Police municipale (Christian Estrosi) et la défense de l’École de la République, du principe de la laïcité et des symboles de la République (Rudy Salles).

Après les attentats et le souffle d’unité nationale qui a traversé notre pays, Le Député centriste, au nom du Groupe UDI a interrogé la Ministre de L’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mme Najat Vallaud-Belkacem, en premier lieu, sur  la réaction de certains élèves qui avaient refusé de s’incliner devant la mémoire des défunts. Il précise : « face à ces réactions, la démission serait la pire des faillites. Il est aujourd’hui vital que la République affirme de nouveau ses valeurs, avec humanité, autorité et tolérance. L’école, pierre angulaire de la République, doit être de nouveau au cœur du projet républicain. L’École de la République doit accueillir ses enfants sur ses bancs sans distinction de condition sociale, de conviction, ou de confession religieuse. Elle ne doit plus tolérer que 150 000 jeunes la quittent sans diplôme et s’engagent dans l’impasse de la désespérance. »

Rudy Salles a évoqué « l’École comme un socle commun et un sanctuaire de la laïcité que nous devons défendre. Cette laïcité qui doit être celle de la réconciliation, celle de la bienveillance, en clair, celle à la fois d’un poing serré et d’une main tendue. »

Enfin,  au travers de ses différentes actions parlementaires qui ont souvent concernées la défense des symboles de la République, Rudy SALLES a demandé au Gouvernement que les « couleurs soient levées dans les écoles et que l’on apprenne à nouveau, à tous nos élèves, notre hymne national, La Marseillaise. ». Ce dernier point a engendré de très vifs applaudissements dans l’hémicycle.

 Voici la vidéo de l’intervention :

 

le collège de l’alliance israélite universelle en visite à l’assemblée nationale

 

J’ai reçu aujourd’hui une délégation d’élèves du collège/lycée de l’Alliance israélite de Nice, pour une visite de l’Assemblée Nationale. Ils ont ainsi pu découvrir l’histoire et le fonctionnement de cette institution parlementaire, véritable lieu de vie et de travail.

Cette visite était également pour les enfants l’occasion de mieux comprendre le rôle de cette institution, ainsi que le rôle des Députés. Une expérience enrichissante pour ces enfants qui ont pu vivre l’expérience de la démocratie en grandeur nature.

downloadet en compagnie de Christian Estrosi, Député-maire de Nice.

photo 1