Pour défendre une Presse moderne, numérique et indépendante !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Vendredi 19 décembre 2014

Rudy SALLES : “Pour défendre une Presse moderne, numérique et indépendante !

2014 PPL modernisation PresseLa liberté de la presse, son indépendance, son pluralisme sont intrinsèquement liées à la démocratie. La presse est en effet essentielle pour l’équilibre des pouvoirs et indispensable à la vitalité du débat citoyen.” Tels ont été les propos introductifs de l’intervention de Rudy SALLES pour soutenir dans l’hémicycle la proposition de Loi visant à moderniser le secteur de la Presse, débattu cet après-midi à l’Assemblée nationale.

Rudy SALLES, porte-parole du Groupe UDI estime qu’il est essentiel de veiller à ce que la presse puisse continuer d’exercer les missions fondamentales qu’elle assure. Elle devra aussi s’adapter à un environnement économique, social et culturel bouleversé par de profondes mutations notamment numériques.
Par exemple, la création d’un statut d’entreprise solidaire de presse d’information apparaît comme indispensable à condition qu’il s’accompagne, nécessairement, de mesures fiscales attractives, afin de rendre plus incitatif le choix de ce statut.
Ce levier fiscal permettrait en effet de rendre possible la prise de participation du lectorat dans des projets innovants ou la reprise d’entreprises en difficulté sous la forme de « crowdfunding ».
Ainsi, ce nouveau statut devra obligatoirement bénéficier d’un avantage fiscal adapté.En soutenant cette proposition de Loi, Rudy SALLES souhaite inscrire l’action du Groupe UDI, dans une refonte globale des aides à la presse, pour soutenir notamment la Presse Quotidienne Régionale et plus largement, pour mieux cibler les aides, afin de favoriser un processus efficace de modernisation du secteur de la presse.
Vidéo de l’intervention de Rudy SALLES dans l’hémicycle :
 

 

Mieux défendre et valoriser la création architecturale en France

 

AN Cion Culture - Mieux défendre et valoriser la création architecturale en France Hier, en Commission des Affaires culturelles lors de l’étude du rapport réalisé par la mission d’information, sur la création architecturale et sa valorisation, je suis intervenu sur 3 points essentiels.

Dans le cadre de la création des futures “zones franches architecturales”, les critères et la méthode de définition doivent parfaitement intégrer les acteurs locaux dans ce processus.
Par ailleurs, il faut promouvoir la création architecturale par de nouveaux outils. Les initiatives liées au “Crowdfunding” me paraissent essentielles dans cette approche.
Enfin, il faut adapter une nouvelle stratégie nationale de la commande publique aux projets représentant un intérêt architectural particulier.

Voici la vidéo de mon intervention :