Mission parlementaire en Hongrie sur la situation migratoire en Europe

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mardi 24 janvier 2017

Rudy Salles: “Le contrôle des frontières extérieures de l’Europe est une nécessité absolue.

Rudy Salles, Président du Groupe d’Amitié Parlementaire France Hongrie à L’Assemblée nationale a été enquêter sur la frontière avec la Serbie la situation migratoire. Il était accompagné de Mme Odile Saugue, Députée du Puy de Dôme (PS) et de Messieurs Lionel Tardy Député de Haute Savoie et Michel Herbillon Député du Val de Marne ( tous deux LR).

L’objet de la mission était de se rendre sur la frontière entre la Hongrie et la Serbie qui a été en 2015 l’un des points d’accès les plus importants en Europe pour les migrants en provenance du Moyen Orient. En effet, ce sont près de 400.000 migrants qui ont franchi illégalement la frontière Hongroise en 3 mois, pour entrer dans la zone Schengen avec pour objectif de poursuivre leur route vers l’Allemagne, la Scandinavie et la France.

Face à ce flux ingérable pour les services de police hongrois, créant des tensions explosives, les autorités de ce Pays ont décidé de réaliser sur près de 200km et en moins de trois mois une barrière de sécurité obligeant les migrants à se diriger vers les postes de contrôle afin que les frontières ne puissent plus être franchies illégalement. Depuis lors la source migratoire passant par la Hongrie s’est tarie.

Rudy Salles et ses collègues ont pu constater sur place de l’efficacité de la mesure: “les migrants en situation irrégulière sont refoulés, les candidats à l’asile politique sont accueillis, leurs demandes sont immédiatement examinées, l’ensemble des camions sont passés au scanner et systématiquement fouillés.

Pour le Député des Alpes Maritimes “la Hongrie a agi en responsabilité en appliquant à la lettre les règles de l’Union Européenne“. Il regrette les réactions “faussement humanistes de ceux qui préfèrent le concept d’Europe Passoire, laissant croire aux migrants qu’ils pourront vivre décemment en Europe“. Rudy Salles et ses collègues ont pu vérifier sur place que les procédures de droit ainsi que les principes humanitaires étaient respectés.

Pour le Député niçois, “on ne peut pas adopter des règles et accepter qu’on les transgresse. Le contrôle des frontières extérieures de l’Europe est une nécessité absolue, le renforcement des contrôles est une exigence non négociable surtout dans le contexte que nous traversons. Cette frontière est la première ligne du front antiterroriste en Europe“.


Rudy SALLES s’engage dans la campagne de la Primaire ouverte de la Droite et du Centre !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Lundi 3 octobre 2016

Primaire ouverte de la Droite et du Centre

Rudy SALLES s’engage dans la campagne de la Primaire ouverte de la Droite et du Centre !
avec Nicolas Sarkozy

Les 20 et 27 novembre prochains se dérouleront les deux tours de la « Primaire ouverte de la Droite et du Centre ». Les sept candidats sont aujourd’hui connus. Aucun n’est issu d’un parti du Centre.

Face à cette situation, de nombreux élus et militants centristes souhaitent participer à ce scrutin pour défendre leurs idées, leurs valeurs et leurs convictions. Après avoir fait le tour des cadres centristes de la région, Rudy SALLES a décidé de prendre une part active dans cette campagne.

Rudy SALLES : “Depuis de nombreuses années, j’ai été favorable à une primaire de la Droite et du Centre. D’ailleurs, comment aurions-nous pu aborder la prochaine élection présidentielle sans cette étape démocratique nécessaire, devenue obligatoire compte tenu des risques politiques encourus et de l’urgence de redresser la France.

Aujourd’hui, sans candidat de l’UDI, sans candidat du Nouveau Centre, j’ai décidé de participer activement à la « primaire ouverte de la Droite et du Centre ».  Pour cela, à l’issue d’une réflexion  avec les cadres régionaux de mon parti, mais aussi personnelle, j’ai décidé de soutenir le seul candidat qui est en mesure de répondre efficacement à l’état d’urgence que nous traversons et au besoin absolu de réformes pour redresser la France. Élu niçois, la sécurité est devenue encore plus, une priorité absolue depuis le 14 juillet.

Pour cela, j’ai décidé de soutenir le candidat Nicolas SARKOZY lors de cette primaire.

Récemment, j’ai déjà pu m’entretenir avec lui pour exposer un certains nombres de points incontournables à la définition d’un projet présidentiel compatible avec nos idées centristes.

Dès lors, je compte prendre toutes mes responsabilités dans cette campagne pour enrichir ce projet politique, défendre nos valeurs et construire avec Nicolas SARKOZY, un véritable avenir à notre pays.

Examen proposition de résolution européenne sur la protection du droit d’auteur dans l’Union européenne

Harmonisation droits auteur Europe

Je suis intervenu en Commission des Affaires culturelles sur le rapport “Reda” qui concerne la mise en œuvre de la directive de 2001 sur l’harmonisation de certains aspects du droit d’auteur et des droits voisins dans la société de l’information, dans l’Union européenne. Ce document propose d’ouvrir une vaste révision du cadre européen du droit d’auteur, perçu comme un obstacle à la constitution d’un « marché numérique européen unique ».

Le vidéo de mon intervention :

Entretien avec le Premier Ministre Serbe, Aleksander Vucic

Logocoul-300Jeudi 3 mars 2016

Entretien avec le Premier Ministre Serbe, Aleksander Vucic 

Rudy Salles: “Ne pas confondre migrants et réfugiés !”

IMG_1477 500Rudy Salles, Député des Alpes-Maritimes, vient de se rendre en mission avec la commission des affaires Européennes de l’Assemblée Nationale en Serbie. Au programme de cette visite, le processus d’adhésion de ce pays à l’Union Européenne mais aussi et surtout la crise des migrants en provenance du Moyen-Orient mais aussi des pays du sud de la Méditerranée.

Rudy Salles a insisté auprès du Premier Ministre Serbe Monsieur Aleksander Vucic sur la nécessité de ne pas confondre les migrants et les réfugiés susceptibles de demander l’asile politique en Europe. En effet, le Député niçois estime que nombre de migrants, “souvent des hommes seuls, en provenance non seulement de Syrie et d’Irak mais aussi d’Afghanistan, d’Iran voire de Lybie, de Tunisie ou du Maroc, n’ont rien à voir avec des personnes persécutées susceptibles de pouvoir bénéficier du droit d’asile“. Il rappelle qu’en outre, “les mouvances terroristes semblent utiliser ces filières afin d’infiltrer les pays Européens” et estime donc que “le danger de les laisser entrer serait particulièrement dangereux et irresponsable “.

Le Premier Ministre Serbe a répondu à Monsieur Salles qu’il partageait cette analyse et que l’Europe pouvait compter sur la Serbie pour ne faire preuve d’aucun laxisme en la matière. Il s’est même interrogé devant la délégation française sur le fait que le déferlement de migrants ait lieu depuis quelques mois de façon extrêmement soudaine alors que la guerre en Syrie se développe depuis trois ans et que les vagues de ceux-ci proviennent de pays aussi différents. Pour le Premier Ministre Serbe “on est en droit de s’interroger sur l’organisation qui pourrait être derrière ce mouvement et sur ses finalités“.

Rudy Salles se dit convaincu de la nécessité de “renforcer la coopération avec la Serbie qui fait preuve d’un grand réalisme sur la question des migrants et qui souhaite œuvrer à assurer la sécurité de son territoire et à collaborer à assurer la sécurité de l’Europe“.

Le Député des Alpes-Maritimes en appelle à une mobilisation de l’Union Européenne  pour assurer enfin la protection des frontières extérieures de l’Europe. Il insiste sur l’urgence en la matière car, souligne-t-il, “avec l’arrivée des beaux jours, on peut s’attendre à une recrudescence des flux de migrants en provenance du Moyen Orient mais aussi d’Afrique du Nord via Lampedusa et l’Italie“. Il espère que les instances Européennes sauront “se montrer à la hauteur de l’enjeu ce qui n’a pas été le cas jusque-là“. En attendant, Rudy Salles demande que les contrôles aux frontières Françaises soient maintenus et même intensifiés.

les radeaux de Lampedusa, une honte pour l’Europe !

 

2014.06.10 QAG immigration CazeneuveCOMMUNIQUÉ DE PRESSE

ASSEMBLÉE NATIONALE

Mardi 10 juin 2014

Questions d’actualités
(Questions au Gouvernement)

Rudy Salles : “les radeaux de Lampedusa, une honte pour l’Europe !

Rudy Salles est intervenu à l’Assemblée nationale dans le cadre de la traditionnelle séance des Questions d’actualité. Il s’est adressé au Premier Ministre pour l’interroger au sujet de la situation de l’immigration en Europe, phénomène préoccupant, et cause de véritables drames humains et sociaux.

Rudy SALLES s’est adressé au Premier Ministre en lui rappelant l’urgence de la situation : « Sous la précédente législature, je me suis rendu à Lampedusa avec une délégation parlementaire. J’ai pu mesurer l’ampleur de la situation, dans une île peuplée de 6000 habitants mais qui reçoit près de 2000 immigrants par jour.
 
Le centre de rétention pouvait accueillir, soigner et identifier les immigrants mais au bout de deux jours, les autorités italiennes n’avaient d’autre choix que de les transférer sur la péninsule avant de leur rendre leur liberté.
 
Aujourd’hui, la situation s’est empirée : depuis le début de l’année 2014, 50 000 migrants auraient rejoint les côtes italiennes.
 
Comment s’étonner, dans ces conditions, que l’Italie qui gère du mieux qu’elle le peut une situation intenable, s’insurge contre une Europe qui reste sourde à ses appels ?
 
Aujourd’hui, l’action de l’Europe se résume à une aide matérielle, à l’approvisionnement de bateaux. Cette aide est nécessaire et peut sauver les vies de femmes, d’hommes et d’enfants. Mais elle ne suffit pas à améliorer durablement une situation qui s’aggrave de jour en jour.
 
Il est grand temps pour les pays européens d’agir avec cohésion, courage et solidarité pour mettre en œuvre une politique d’immigration globale, en créant notamment un corps de garde côtes européens.
 
N’accusons pas l’Europe de tous les maux : si ce problème prospère aujourd’hui, ce n’est pas parce qu’il y a trop d’Europe mais parce qu’il n’y en a pas assez. C’est à l’échelon européen que nous devons agir ! »

Face à ce constat implacable et responsabilisant, le Ministre de l’Intérieur, Bernard CAZENEUVE, s’est juste contenté de rappeler sa volonté d’améliorer la lutte contre le système des « passeurs clandestins », et la nécessaire remise en question de la mission « Frontex ».
Pour le Député niçois, la réponse du Gouvernement socialiste est « décalée et ne correspond pas à un début de solution crédible à ce nœud gordien européen. »

Audition d’Olivier Schrameck Président du CSA

 

Olivier SchrameckRetrouvez ci-dessous mon intervention en Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale. Je suis intervenu au nom du Groupe UDI pour interroger Olivier Schrameck, Président du CSA sur les conclusions de son rapport annuel 2013.