Mission parlementaire en Hongrie sur la situation migratoire en Europe

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mardi 24 janvier 2017

Rudy Salles: “Le contrôle des frontières extérieures de l’Europe est une nécessité absolue.

Rudy Salles, Président du Groupe d’Amitié Parlementaire France Hongrie à L’Assemblée nationale a été enquêter sur la frontière avec la Serbie la situation migratoire. Il était accompagné de Mme Odile Saugue, Députée du Puy de Dôme (PS) et de Messieurs Lionel Tardy Député de Haute Savoie et Michel Herbillon Député du Val de Marne ( tous deux LR).

L’objet de la mission était de se rendre sur la frontière entre la Hongrie et la Serbie qui a été en 2015 l’un des points d’accès les plus importants en Europe pour les migrants en provenance du Moyen Orient. En effet, ce sont près de 400.000 migrants qui ont franchi illégalement la frontière Hongroise en 3 mois, pour entrer dans la zone Schengen avec pour objectif de poursuivre leur route vers l’Allemagne, la Scandinavie et la France.

Face à ce flux ingérable pour les services de police hongrois, créant des tensions explosives, les autorités de ce Pays ont décidé de réaliser sur près de 200km et en moins de trois mois une barrière de sécurité obligeant les migrants à se diriger vers les postes de contrôle afin que les frontières ne puissent plus être franchies illégalement. Depuis lors la source migratoire passant par la Hongrie s’est tarie.

Rudy Salles et ses collègues ont pu constater sur place de l’efficacité de la mesure: “les migrants en situation irrégulière sont refoulés, les candidats à l’asile politique sont accueillis, leurs demandes sont immédiatement examinées, l’ensemble des camions sont passés au scanner et systématiquement fouillés.

Pour le Député des Alpes Maritimes “la Hongrie a agi en responsabilité en appliquant à la lettre les règles de l’Union Européenne“. Il regrette les réactions “faussement humanistes de ceux qui préfèrent le concept d’Europe Passoire, laissant croire aux migrants qu’ils pourront vivre décemment en Europe“. Rudy Salles et ses collègues ont pu vérifier sur place que les procédures de droit ainsi que les principes humanitaires étaient respectés.

Pour le Député niçois, “on ne peut pas adopter des règles et accepter qu’on les transgresse. Le contrôle des frontières extérieures de l’Europe est une nécessité absolue, le renforcement des contrôles est une exigence non négociable surtout dans le contexte que nous traversons. Cette frontière est la première ligne du front antiterroriste en Europe“.


Rencontre avec l’Ambassadeur de Hongrie

J’ai eu le plaisir de rencontrer Laszlo TROCSANYI, Ambassadeur de Hongrie en France. Ensemble, nous avons évoqué les différents projets de développement du jumelage avec la ville de Szeged. Parmi les nombreux sujets, un échange d’artistes a été envisagé notamment dans le cadre des opéras des deux villes.

Article de Nice-Matin

20131201-105012.jpg